Un peu de shopping en Islande

En général, quand il s’agit de s’équiper en vêtement outdoor, nous allons tous plus ou moins dans le même sens, probablement influencés par la mode, les pubs et communiqués de presse. Mais il faut savoir une chose, il existe quelques trésors cachés, protégés par certains peuples.
Parmi eux, les Islandais ! Isolée au nord de l’Europe, proche du cercle polaire, l’Islande (Iceland en anglais) porte bien son nom.
Comme vous le savez, je me suis rendu sur ces terres polaires l’année dernière et j’y ai découvert un dress-code outdoor local avec un savoir-faire adapté à des conditions extrêmes.

Vent, pluie, froid, glace, neige… L’Islande et sa météo sont un véritable laboratoire pour ces quelques marques outdoor qui font en sorte de protéger leur peuple des agressions climatiques. Zoom sur trois équipementiers découverts sur place :

66°North

66°North est l’emblématique équipementier de la culture outdoor en Islande. Pubs grands format dès la sortie de l’avion, on ne peut pas passer à côté. C’est aussi une des plus anciennes, car elle a été lancée en 1926 par Hans Kristjánsson. Le nom de la marque a été inspiré par la latitude du cercle polaire arctique qui touche Súgandafjörður où la société a été fondée.

«Keeping Iceland warm since 1926.»

Hans Kristjánsson vivait les fjords de l’ouest, réputés pour leurs conditions de météos très dures d’où partaient de nombreux pêcheurs. Passionné par la conception de vêtements, il releva le défi de protéger les pêcheurs islandais pour qui cette protection était une question de vie ou de mort. La marque a ensuite équipé les sauveteurs en mer avant de se diversifier pour toutes les activités outdoor.
Pari réussi, car 88 ans plus tard, 66°North est devenue une référence en la matière, une véritable institution en Islande, fiers de leur savoir-faire.

ZO•ON Iceland

ZO•ON Iceland est une marque beaucoup plus récente, car elle a vu le jour en 1994 grâce à un passionné d’activités outdoor fatigué des vêtements non adaptés aux conditions météorologiques capricieuses de l’Islande. Alors qu’il était en randonnée dans l’arrière-pays islandais, il a décidé de développer une meilleure façon de concevoir les vêtements technique et a lancé les premières productions avec pour objectif de maintenir les personnes plus au sec tout en étant le plus confortable.

«ZO•ON whatever the weather !»

Nés en Islande, fabriqués en Islande, ces vêtements sont conçus pour résister au climat islandais. La marque s’internationalise aujourd’hui afin d’offrir sa protection et son savoir-faire à tous les passionnés d’activités en plein air avec la garantie d’une protection efficace, quelles que soient les conditions météo.
J’ai d’ailleurs craqué pour une de leur veste, de quoi rester au chaud et au sec pour nos prochaines sorties.

Cintamani

C’est en 1989 que la marque Cintamani a voit le jour avec toujours le même but, protéger les Islandais des conditions climatiques locales. Cette marque a vite séduit une clientèle plus professionnelle, comptant parmi ses clients de nombreux guides locaux et des expéditeurs. Le cintāmani, qui vient du sanskrit chinta « mental » et mani « joyau », est une pierre précieuse accomplissant les souhaits dans les traditions hindoue et bouddhiste.
En 1997, Björn Ólafsson, Einar K. Stefánsson et Hallgrímur Magnússon 3 alpinistes islandais graviront l’Everest avec du Cintamani.

«Dress code Iceland»

Conçu et testé en Islande, Cintamani mélange le savoir-faire traditionnel à base de laine islandaise avec les nouvelles technologies de textiles pour offrir le meilleur compromis entre performance et tradition.

Alors, qui de mieux placé que les Islandais pour répondre aux caprices climatiques ?

N.B. Cet article était initialement rédigé pour le projet Captain Yvon qui s’est récemment terminé pour des raisons de temps. Il a donc été adapté au format de ce blog, ne vous étonnez pas si vous l’aviez déjà lu ailleurs.