Senegal Stories Ep.3 — Le Sine Saloum vu du ciel

Sommaire :

Que le temps passe vite ! Je ne me mets aucune pression sur ce blog mais j’ai pourtant une liste d’idées d’articles qui s’allonge encore et encore. Cette liste cumulée à un workflow que je remets tout le temps en question pour être le plus efficace et le plus rapide — je frise la perfection de ce côté-là… en toute modestie et ironie — , mais le temps vient parfois à manquer pour écrire tout ce que je souhaite.
Une façon de dire que ce blog est loin d’être mort !

Bref, revenons à nos moutons — sénégalais — avec ce 3e épisode de mes Senegal Stories. Après vous avoir emmené à la rencontre de quelques bestioles puis sur l’Île de M’Boss Dor, je vous propose de partir à la découverte de la région de cette dernière, le Sine Saloum.

Je laisse la parole à Wikipédia le temps d’un court extrait :

La région naturelle du Sine-Saloum se trouve au Nord de la Gambie et au sud de la Petite-Côte au Sénégal. Sa superficie est de 180 000 hectares. C’est dans cette région naturelle que se trouve le Parc national du delta du Saloum.
C’est un delta formé par la confluence de deux fleuves, le Sine et le Saloum. C’est également un bras de mer laissant entrer l’eau salée de plus en plus profondément dans les terres, car le débit des deux fleuves est assez lent.

Le Sine Saloum est la région que j’ai le plus appréciée au Sénégal. Calme, sauvage et — encore — authentique, cette région entre terre et mer est vraiment incroyable.
Les rencontres avec les locaux me prouvent une fois de plus que la mentalité de l’Afrique des villes est bien souvent pourrie comparée à la gentillesse des habitants que j’ai croisé dans le Sine Saloum.
En 4×4, en charrette, à pieds, à canoé, en kitesurf ou en ULM, je crois que je ne peux pas faire mieux pour découvrir cette région très salée comme le prouve cette sélection d’images vues du ciel, notamment les puits de sel qui donnent un peu de graphisme à cette région :

Pour rappel : Images libres du regard, mais pas de droits…

Dur de ne faire qu’une sélection tant la richesse des sujets est incroyable.