Roadtrip en Islande #4 – Vatsnes, Hvítserkur, Illugastaðir

Après avoir retrouvé un peu de confort et réconfort au camping de Blönduós, c’est de nouveau sous le soleil que nous nous lèverons tranquillement pour attaquer cette quatrième journée sur les routes du nord de l’Islande. Après avoir aéré le camper chargé d’humidité des précédents jours, c’est de nouveau sur la route 1 que nous nous dirigeons vers la péninsule de Vatnsnes.

La péninsule de Vatnsnes est un de ces petits bouts du monde dont l’Islande est si riche. Nous y allons tout d’abord pour y rencontrer le fameux “Hvítserkur” mais nous nous rendons vite compte que cette péninsule a bien plus à offrir et qu’il serait bien dommage de ne pas en faire le tour.

C’est donc vers ce drôle de rocher en train de brouter que nous nous rendons en premier. Le Hvítserkur, est un rocher découpé par l’érosion de la mer, situé à proximité de la côte, il est même facile de s’y rendre à pied quand la marrée est basse. Un bloc de basalte de quinze mètres de hauteur qui fait penser à un gros dinosaure et dont les moindres recoins servent de maison pour une multitude d’oiseaux maritimes de la région qui semblent apprécier le confort de cette attraction touristique.
Nous passerons finalement pas mal de temps sur cette plage, au pied de ce dinosaure à prendre le soleil et se balader sur le sable noir.

La légende raconte qu’il s’agit d’un troll pétrifié par les rayons du soleil alors qu’il était occupé à lancer des pierres sur le monastère de Þingeyrar.

Plus loin sur la péninsule Vatnsnes, nous découvrons par hasard la petite ferme de Illugastaðir. Posée face à un magnifique fjord, il est intéressant d’y faire une pause pour l’observation de la faune locale. Les habitants de cette ferme privée ont aménagé un magnifique sentier côtier pour observer sans déranger les oiseaux et les phoques. Un petit observatoire équipé de jumelles permets de découvrir quelques colonies de phoques sur le banc de roche face au sentier.

Nous continuerons ainsi notre route qui commence à redescendre sur la côte ouest avec Reykjavík en ligne de mire, mais ce ne sera pas encore pour aujourd’hui. C’est finalement à Búðardalur, un petit village de 250 âmes, (une grande ville pour l’Islande) que nous poserons le camper pour passer la nuit et se ravitailler en vivres.
Nous sommes sur le petit port qui ne compte qu’un petit voilier comme habitant, non loin d’un agréable café, Leifsbúð, où nous profiterons de quelques cafés chauds et d’un peu de wifi pour se reconnecter au monde le temps d’une soirée.

On se retrouve vendredi prochain pour la suite ?