Popa’a’s Adventure Ep.5 – Moorea

Moorea… Une île voisine à Tahiti qui nous aura fait rêver jusqu’au bout. Cette étape était la dernière de notre périple et ce sera également le dernier épisode de cette série. En revanche, ce séjour à Moorea aura été riche en découvertes et activités et le raconter aujourd’hui me rendrait presque mélancolique tellement les souvenirs sont bons et nombreux.

Tout a commencé le jour des vacances scolaires en Polynésie. Le rendez-vous était fixé à 12 h 30 au port de Papeete où nous avons pris le ferry pour Moorea qui n’est qu’à 40 minutes de bateau de Tahiti, nous n’aurons pas le temps de nous ennuyer.

Nous avons loué sur place une villa avec des amis afin d’être un peu plus libres qu’en hôtel. La maison est agréable et donne directement sur le lagon à la sortie de la baie de Cook.
La piscine avec vue sur le lagon, cuisine ouverte, petit ponton où les requins venaient nous rendre visite tous les soirs, je pense que nous sommes au paradis. Cette vue magnifique nous offrira chaque jour un magnifique coucher de soleil quand ce n’est pas un orage tropical qui s’abat sur le lagon.

Pendant ce séjour, nous aurons écumé Moorea de plusieurs façons en commençant par une visite des baies de Cook et d’Ōpūnohu en jet ski en nous arrêtant également sur le fameux spot des raies et requins dans la petite baie des Tipaniers.

Attention, si jamais vous avez l’occasion de voir les raies et requins, assurez-vous que votre guide n’a pas pour habitude de nourir les requins. Beaucoup de touristes veulent le grand frissons et certains guides sans scrupule n’hésitent pas à les attirer avec de la nourriture.

C’est également les fonds marins que nous aurons explorés en passant notre niveau 1 de plongée. Nous aurons eu la chance d’observer de nombreuses tortues, des requins pointe noire et un énorme requin-citron pendant nos plongées.
Le lagon de Moorea continuera de nous dévoiler ses secrets, notamment pendant la journée que nous avons passé avec Taina et son bateau à fond de verre qui nous aura permis d’observer dans le plus grand respect une bande de raies léopard, de nombreux poissons et tortues imbriquées. Un peu plus loin, elle nous emmènera faire un peu de snorkeling pour observer d’anciens Tikis sculptés et jetés à l’eau en hommage des ancêtres.

Taina nous explique que ces répliques de Tiki sont une création d’un sculpteur local qui les a réalisé et immergés dans le lagon en hommage à ses ancêtres. Il faut savoir qu’à l’époque des missionnaires, toute religion autre que la religion catholique était interdite et les tribus ont été contraintes à jeter leurs Tikis (dieux) à l’océan, d’où cet hommage qui permet de découvrir la culture polynésienne sous l’eau.

Taina nous emmène ensuite sur le motu qu’elle possède et où son mari nous rejoindra pour nous préparer un repas traditionnel à base de poisson cru et grillé (je ne vous cache pas que c’est tout simplement un délice).
Cette petite cabane plantée sur ce motu me fait rapidement rêver, je m’imagine très vite en Robinson isolé sur ma petite île à couper les noix de coco et faire un feu pour me nourrir…

Si le lagon de Moorea n’a plus de secret pour nous, il nous faut désormais prendre un peu de hauteur pour observer les montagnes et la végétation luxuriante typique de la Polynésie et nous offrir un beau point de vue sur les baies d’Ōpūnohu (à gauche) et de Cook (à droite).

Ces 5 jours à Moorea seront passés très vites, vraiment vites et c’est avec un pincement au cœur que nous retournons à Papeete, car dès le lendemain, nous serons dans l’avion pour retourner à l’autre bout du monde, chez nous en Bretagne…

The End !