Popa’a’s Adventure Ep.3 – La vallée de Papenoo

Quand on pense à Tahiti, on pense aux cocotiers, aux lagons turquoise et aux poissons colorés. Moi quand je regardais les photos de Tahiti, je ne pouvais pas m’empêcher de lorgner sur les montagnes luxuriantes de végétation, un peu comme un décor de Jurassic Park, vous voyez ? Donc quitte à aller au bout du monde, pourquoi ne pas laisser sa serviette de plage le temps d’une journée pour aller voir ce qui se passe dans ces montagnes ?

La montagne est en grande partie inaccessible sauf pour alpiniste chevronné, mais il y a malgré tout une façon de l’explorer, c’est de suivre la vallée de Papenoo, cette vallée la plus importante de l’île parmi la soixantaine que compte Tahiti et la seule qui permette de pénétrer au cœur de Tahiti, aux pieds des plus hautes montagnes et au centre de la caldeira d’un ancien volcan.
Car Tahiti, ce sont à la base deux volcans collés ensemble, Tahiti Iti (la petite presqu’ile) et Tahiti Nui (la grosse île principale) aujourd’hui éteints depuis plusieurs millions d’années.
Pendant une journée, nous aurons suivi Arnaud de chez Natura Exploration, nous aurons beaucoup appris, mais en tant que mauvais élève, je n’ai pas tout retenu, je vais cependant essayer de vous faire découvrir les secrets de Tahiti en images !

Si aujourd’hui plus personne n’habite la vallée, il faut savoir qu’il y a eu jusqu’à 10 000 habitants issus de tribus qui communiquaient entre elles en tapant avec une pierre sur les mapés (grands arbres au tronc creux). Nos découvertes nous emmèneront au bord d’une des multiples rivières d’altitude où nous piqueniquerons et où nous pourrons observer d’immenses anguilles aux yeux bleus qui sont considérés comme sacrées dans la culture polynésienne.

En montant en 4×4 jusqu’à 700 mètres d’altitude, nous commençons à sentir un peu de fraicheur et à découvrir toute la splendeur de cette immense vallée. Les parois sont très raides et recouvertes de végétation, il n’est d’ailleurs par rare d’observer de gros glissements de terrain sous le poids et l’humidité de toute cette couche verte collée à la paroi rocheuse.

Explorer la vallée est à faire si on passe un jour par Tahiti, mais pensez à emmener le répulsif à moustique… Sinon ça pique sévère 🙂

À suivre…