Peut-on se passer d’Adobe ?

C’est la question que je me suis récemment posé, peut-on vraiment se passer d’Adobe ? En plus du flash et du PDF, Adobe est l’éditeur des meilleurs logiciels créatifs de notre époque. Mais si Adobe n’était pas là ? Si on a pas les moyens de se payer une suite logiciel complète à plusieurs milliers d’euros ou que l’on veut rester dans le légal, on fait comment ? Eh bien on se tourne vers d’autres solutions, certaines presque aussi complètes. Je vais expliquer dans ce billet les différentes options qui s’offre à nous sur Mac si on veut s’abstenir d’utiliser Adobe. N’aimant et n’utilisant pas Flash, je vais parler des alternatives à Photoshop, Illustrator, Acrobat Pro et Dreamweaver !

LE CAS PHOTOSHOP

Ok, Photoshop est LA référence pour la retouche photo et création. Mais il coute cher, très cher, trop cher (un peu plus de 1000 €), il y a toujours son cadet Photoshop Element à 100€ mais l’objet de mon article vise justement à aller voir plus loin qu’Adobe. Photoshop s’adresse clairement à un public de professionnel et peu nombreux sont ceux qui savent le maitriser jusqu’au bout des ongles. C’est là que Pixelmator intervient !

Pixelmator se veut être un concurrent digne de ce nom à Photoshop. Même si on est loin du compte face au mastodonte d’Adobe, le logiciel se défend plutôt pas mal, même très bien. Il est facile, nous ne sommes pas dépaysés de passer de l’un à l’autre, son intégration à Mac OS X est presque parfaite, vraiment peu de défaut en fait. Son prix attractif de 29,99€ (disponible uniquement sur le Mac App Store) est un argument de taille… Pourquoi se priver à se tarif là ? Si vous doutez de ses capacités et de ses performances, je vous invite à jeter un oeil à la page « Learn« , de nombreux tutos sont disponible, une bonne façon de découvrir et de se former au soft. Mais pour finir, je rappelle que cette alternative n’est pas aussi puissante que photoshop mais il lui arrive bien au moins au nombril !

Alternatives possibles : Si Pixelmator ne vous tente pas, il reste toujours la solution Open Source (Gratuite) de The Gimp, très puissant mais pas très bien intégré à Mac OS X ou alors Acorn (env. 50$), une option à envisager face à Pixelmator.

LE CAS DREAMWEAVER

Dreamweaver est la référence des développeurs web. Comme on peut l’imaginer, son prix est de taille (570 €) et nous pousse donc à aller voir ce qui ce fait ailleurs. Mon regard s’est posé sur le logiciel Coda, édité par Panic, lui aussi disponible sur le Mac App Store pour un prix de 79,99€.

C’est certe assez cher mais face à Dreamweaver, c’est incomparable d’autant plus que le soft est limite plus agréable à utiliser et ses fonctions et performances ne le laisse pas en reste. Pas grand chose à dire qu’il est vraiment très agréable à utiliser et qu’il se rapproche d’assez près aux fonctionnalités de Dreamweaver.

Alternatives possibles : Il y a toujours Expresso, bien intégré à Mac, plus accessible encore (59,95€). Ou sinon il y a les solutions gratuites Nvu/Kompozer, un bon éditeur HTML qui dépannera à l’occasion.

LE CAS ILLUSTRATOR

Pour Illustrator, je vais rester assez flou car j’avoue honteusement ne m’ettre jamais mis au dessin vectoriel ! Je sais juste qu’Illustrator est la référence de tout graphiste et qu’il existe d’autres solutions. Je pense que j’irais vers Inkscape, open-source donc gratuit.

Inkscape, c’est un peu le The Gimp du Photoshop. Très puissant, il pourra concurrencer Illustrator mais son interface issue du monde libre vous impose de tout ré-apprendre et de s’arracher quelques cheveux avant d’obtenir un résultat potable. Malgré tout, si vous êtes motivés, il devrait satisfaire toutes les demandes.

Alternatives possibles : Eh bien je dirais Sketch, 32€, une sorte de Pixelmator du dessin vectoriel !

LE CAS ACROBAT PRO

Vous appréciez surement Acrobat Pro pour éditer, compiler et formater vos PDF, mais si vous ne faites ça que de temps en temps, pourquoi investir dans un logiciel à 670€ alors que votre Mac le fait très bien en natif ? Oui oui, une petite application qui est là dans son coin mais dont on ignore souvent les capacités : Aperçu !

Si Aperçu ne paye pas de mine, il n’en est pas pour autant moins performant. Lecteur PDF, retouche simple d’images, il permet même de compiler plusieurs fichiers et de les sortir en une fiche PDF…. What Else ? Donc, ce n’est pas comparable à Acrobat Pro mais encore une fois, si vous voulez juste compiler vos documents en PDF, les outils Apple le font en natif !

Voilà pour cette sélection. Je n’ai bien sur pas fait tout le tour de la gamme mais plutôt des outils que j’utilise assez régulièrement (Sauf Illustrator, il faut que je m’y mette). Verdict : 110€ d’un côté, 3100€ du côté Adobe…. Ça peut faire réfléchir ! Mais je me répète, cette offre est loin d’être comparable en terme de performances face à celle d’Adobe… Mais c’est une réflexion à faire quand on choisit ses outils, de quoi avons-nous réellement besoin ?