My Sweet Setup #2

Il y a une question que je reçois assez régulièrement par mail, Twitter, Instagram et autres… À propos du matériel que j’utilise au quotidien. La question est bien généralement orientée photo ou Apple, mais également de plus en plus sur mes activités outdoor comme le stand-up paddle ou le kitesurf.
L’idée est donc de mettre à jour mon « Sweet Setup #1 » en racontant mon workflow quotidien avec mes différents outils.

Sur le bureau.

Le gros changement sur le bureau depuis le dernier Sweet Setup, c’est le changement de Mac. Après avoir utilisé des Macbook depuis 2009, j’ai décidé de revenir à une machine de travail fixe avec un iMac 27 pouces (3.2GHz Quad-core Intel Core i5/16GB 1600MHz DDR3 SDRAM /1TB Fusion Drive) qui devient ma principale machine. Je me rendais compte que mon ancien Macbook Air était à 99,999% sédentaire et qu’il était stupide de continuer d’utiliser un Macbook de cette façon, sachant que je n’emmène jamais plus qu’un iPhone en vacances et en voyage et que je peux utiliser le Macbook Air de Marion quand j’ai besoin d’un Mac ailleurs qu’à la maison… Ou sur le canapé 🙂

Et j’en fais quoi de ce Mac ?
  • Je lance très souvent Google Chrome pour surfer sur le web, consulter mes mails avec Gmail, mettre à jour mes sites web, utiliser les outils de Google Drive /Google Agenda et suivre mes flux RSS avec Feedly. (À titre informatif, j’utilise un PC sous Windows et un smartphone sous Android dans le cadre de mon travail et c’est pourquoi je préfère travailler avec la suite d’outils de Google plutôt que d’utiliser des applications natives d’Apple. Et puis je trouve personnellement que les outils sont meilleurs dans la plupart des cas.)
  • Je fais du post-traitement de photo avec Adobe Lightroom 5. J’aime beaucoup cet outil, mais je n’aime pas la Creative Cloud et je serais bien incapable de choisir un remplaçant le jour où Adobe me forcera la main pour rejoindre son offre Cloud.
  • J’écoute de la musique la plupart du temps avec iTunes, parfois avec Spotify (en version web player, il n’y a pas de pub), mais je n’ai souscrit à aucune offre de streaming, j’ai du mal à accepter d’être « locataire » de ma musique.
  • Je tweete énormément avec Tweetbot pour Mac.
  • J’écris mes articles avec Byword.
  • Je les relis avec Antidote 8.
  • Et je les publie dans WordPress, via Chrome.
  • J’aime me simplifier la vie avec des utilitaires comme Alfred ou 1Password.
  • Je m’essaye au graphisme et à l’infographie avec Pixelmator et plus rarement avec Sketch. En revanche, Pixelmator va petit à petit se retirer au profit du tout nouveau Affinity Photo qui est ce que j’attendais de Pixelmator quand j’ai quitté Photoshop. Enfin un soft complet, efficace et pas cher du tout. Pixelmator est excellent, mais il y a tellement de fonctions que j’attends depuis des années et que je retrouve aujourd’hui dans Affinity pour un prix quasi identique.
Et dans l’iPhone ?

J’ai toujours mon iPhone 5s 16Go black, mais il est fort probable que je craque pour le prochain. Comme je me sépare de l’iPad, l’iPhone sera le seul terminal mobile et je ne cracherais pas sur un écran un chouia plus grand !
Dans mon téléphone, il y a juste l’essentiel. Je supprime systématiquement ce dont je ne me sers pas.

  • Je consulte le web avec Safari (parce que Chrome ne peut pas être par défaut).
  • Je lis et traite mes mails avec Gmail.
  • Je tweete avec Tweebot.
  • Je m’inspire et partage des photos avec Instagram.
  • Je tiens mon planning avec Google Agenda.
  • Je ne me perds pas grâce à Google Maps.
  • Je synchronise mes photos avec Google Photos.
  • Je traine un peu sur Facebook.
  • J’échange avec iMessage, Hangouts et Messenger.
  • Je synchronise mes données avec Google Drive (fichiers personnels) et Dropbox (sauvegardes photos).
  • Je traite mes images avec VSCO Cam.
  • Je stocke et consulte mes liens dans Instapaper.
  • Je surveille le vent avec Diabox afin de ne louper aucune session de kite.

Je fais plus ou moins tout ce que je fais avec mon Mac, la partie traitement d’images RAW, graphisme et rédaction d’articles en moins. J’aime énormément l’iPhone, mais je fais attention de ne pas passer ma vie dessus, surtout en désactivant toutes les notifications afin de ne pas être tenté de jeter un œil à chaque sonnerie ou vibration.

Dans mon sac photo.

Il n’y a pas de sac photo type. Il y a le sac photo adapté à chaque besoin, aucune envie de me charger inutilement et je ne prends que le strict nécessaire à ma sortie parmi le matériel suivant :

  • Le Nikon Df, mon reflex numérique plein format depuis plus de 6 mois qui est venu remplacer mon ancien D700.
  • Les Nikkor 24–70mm f/2.8 et 70–200mm f/2.8 qui sont mes deux optiques fétiches quand je crapahute dans la nature bretonne. J’ai également un multiplicateur de focale 1.4x pour grappiller un peu de puissance de zoom.
  • J’utilise également deux focales fixes, un Samyang 14mm f/2.8 fisheye (excellent rapport qualité/prix) et un incontournable Nikkor 50mm f/1.8.
  • Plus rarement, je sors mon Tamron 200–500mm f/5–6.3 qui a un piqué extraordinaire pour son prix mini, mais qui n’est pas stabilisé et pas non plus digne d’une construction Nikon. Mais pour rien au monde je ne m’en séparerais.
  • J’aime également m’amuser et photographier différemment avec mes vieilleries analogiques. Aujourd’hui, je partage les plaisirs entre l’excellent Nikon FM2, le Nikon L35AW AF-AD, un Polaroid Spirit 600 CL et un second Polaroid Impulse AF.
  • Je possède également une GoPro Hero3 Black Edition qui me sert en voyage ou quand je suis sur l’eau.
  • J’ai également quelques trépieds et monopods pour stabiliser tout ce matériel, soutenir des éclairages comme des flashs et quelques sacs…
  • N’oublions pas l’iPhone 5s qui est un appareil photo à part entière.

Mes photos sont traitées avec Lightroom puis partagées sur le web, entre mon portfolio qui tourne sous WordPress et ma page Instagram.

Sur l’eau.

Mais quand je ne travaille pas et que je ne fais pas de photo, je m’adonne à ma passion des sports nautiques initiée par mes cours de voile depuis l’âge de 8 ans et qui a ouvert de nouvelles portes.

  • Je fais du kitesurf depuis presque 13 ans maintenant et je crois que je reste bloqué dans les années 2000 côté style. Mon freestyle reste très oldschool (le newschool, ça fait mal, surtout depuis mon accident) et quand la houle se lève, je pars taquiner les vagues en kite. J’utilise principalement du matériel F.One (ailes Bandit 8m² et 11m² + Twin Tip Acid) et Mystic (harnais et accessoires), mon surf vient de chez Liquid Force (shape Rawson). J’aimerais essayer un jour le foil, peut-être un nouveau jouet à venir ?
  • Je rame en stand-up paddle depuis 2008 environ, mais je m’y suis réellement mis avec mon premier SUP gonflable Bic que je viens de vendre pour un Sroka 12’6 The Discover. Pour moi, le paddle rime avec balade et randonnée sur l’eau et j’essaye même de pêcher avec (souvent bredouille, parfois quelques prises). C’est un excellent complément au kite quand la pétole s’installe ou pour se détendre rapidement après une journée de travail.
  • J’ai également quelques surf qui traînent, mais pour être honnête, je surfe assez rarement. Le surf est un sport ingrat que l’on perd rapidement si la pratique n’est pas régulière. Et comme je fais déjà pas mal de kite et de SUP, le surf vient en dernier, quand j’ai vraiment la motivation de me détruire les épaules à la rame. Les sessions sont donc rares et c’est en longboard 9’0 sur des petites vagues que je m’amuse à l’occasion.

Voilà, j’espère avoir répondu à certaines de vos questions, n’hésitez pas à laisser des commentaires si vous souhaitez que j’approfondisse certains points, c’est là pour ça !