Mars 2016

Comment dresser un bilan de ce mois de mars ? Je ne sais même pas par où commencer tellement ce mois fut riche et intense en émotions. Je vais essayer de me replonger dans la quantité de souvenirs et commencer par le début…
Mars est bel et bien le mois du printemps et nous avons profité de belles journées ensoleillées ainsi qu’un ciel clair qui m’aura donné envie de refaire des sorties nocturnes.

Le Minou — Mars 2016 — © Grégory Mignard

J’avais cette image en tête depuis plusieurs mois et j’ai profité d’une belle nuit pour aller la tenter avec un ami disposé à poser pour moi. C’est dans le noir complet que nous sommes descendus sous l’arche du phare du Minou afin de trouver l’angle idéal. Après plusieurs essais et positions d’équilibristes sur les rochers, j’ai pu enfin sortir l’image que j’avais en tête.
Le lendemain matin, j’ai décidé profiter des belles ambiances pour sortir tôt dans la nature, cette fois-ci avec le pote et photographe Nico Quéré (LCDPIX) afin de réaliser quelques images avec ces deux chiennes, deux Braques de Weimar juste adorable. 6 h du matin, nuit noire, –3 °C, nous voici au pied des Monts d’Arrée à commencer une petite rando à l’aide de nos lampes et chargés de notre matériel photo. Une fois arrivés sur le sommet visé, nous n’avions plus qu’à profiter des timides lueurs de cette matinée embrumée.

Dans les Monts d’Arrée — Mars 2016 — © Grégory Mignard
Dans les Monts d’Arrée — Mars 2016 — © Grégory Mignard
Dans les Monts d’Arrée — Mars 2016 — © Grégory Mignard

En mars, j’ai également tiré une de mes photos favorites sur Alu-Dibond en caisse américaine pour un client, le résultat étant tout simplement superbe, je vous partage le rendu :

Tirages — Mars 2016 — © Grégory Mignard

N’hésitez pas à prendre contact avec moi si vous voulez une image pour votre décoration.

Je ne pourrais pas dresser ce bilan du mois de mars sans parler de la naissance de ma fille, Coline, qui a vu le jour le 22 mars dernier alors que de terribles attentats secouaient la Belgique. Cette petite chose de 3 kg prend une place énorme dans nos vies et j’en suis raide dingue amoureux !
L’organisation est toute chamboulée, il faut tout apprendre et rédiger ce billet fut le parcours du combattant (je suis d’ailleurs en train de le terminer avec Coline en écharpe contre mon torse, mon premier billet à 4 mains).

Cette dernière annonce donne le ton pour les prochaines semaines : je risque de passer un peu moins de temps à photographier la nature, mais un peu plus à photographier ma fille… Qu’importe ! Ces moments restent uniques et le temps de revivre des petites aventures reviendra bien assez vite, quand j’aurai réussi à trouver mon rythme avec cette nouvelle vie de papa !

Allé, à bientôt !