Entre Zürich et Paris, une dose d’urbanisme

Quelle joie de photographier ! 2013 est une belle année photographique selon moi. Après deux années d’Afrique où les sujets se ressemblent, je me gave aujourd’hui avec toutes les possibilités que cet univers et opportunité m’offrent.
Si j’habite une grande ville, je ne suis pas quelqu’un d’ultra citadin et je préfère bien souvent les grands espaces sauvages.
Cependant, l’urbanisme m’attire de plus de plus, je veux dire photographiquement parlant. Il y a tellement d’angles à exploiter, de cadrages à inventer… Bref, si l’on y regarde bien, il y a d’énormes potentiels photographiques à travers une ville.

C’est donc équipé de mon petit Sony RX100 que je me suis récemment baladé à travers deux grandes villes, Zürich et Paris, et j’ai décidé de partager une sélection d’urbanisme à travers ces quelques clichés.

C’est la deuxième fois que je vais à Zürich. Si l’année dernière je n’ai pour ainsi dire pris aucun cliché, j’avais cette fois-ci prévu de faire une série photo dédiée à Zürich. Mais voilà, ça ne se passe jamais comme prévu, Zürich, du moins la partie centre-ville, n’est pas photogénique.
Il y a bien quelques vieilles pierres, jolis bâtiments et un lac, mais la photographie de carte postale m’ennuie. J’ai besoin de graphisme, de couleur, de jouer avec les angles… Hélas, rien de tout cela à Zürich…
Mais il reste quand même un espoir, celui du quartier d’Hardbrücke, en proche banlieue, dont j’avais déjà repéré sa gare colorée et dont je connaissais quelques rues, car c’est dans ce quartier que ce trouve la boutique Flagship de Freitag où j’ai acheté la besace de mon vital kit.
Si mon précédent passage s’était résumé à une partie de shopping, j’avais en mémoire l’atypie de ce quartier que j’avais hâte de découvrir, mélangeant modernité et mémoires industrielles.

Un souvenir coloré pour un endroit presque magique que j’ai envie de découvrir un peu plus lors de mon prochain passage.

Plus récemment, c’est un ami que je suis allé voir à Paris. Même sous cette chaleur que j’ai du mal à supporter, moi qui vis dans mon petit paradis breton, je voulais sortir prendre quelques clichés de la capitale avec une idée en tête : La Défense !
Je n’y étais encore jamais allé, mais je savais que je ne pourrais pas m’empêcher de déclencher dans un pareil endroit.
Et j’ai eu le nez fin, car je me suis vraiment gavé !! Vraiment !