Comment utiliser et régler son Dji Mavic Pro

Depuis quelques semaines maintenant, j’ai la chance de piloter un Dji Mavic Pro en remplacement du Dji Phantom 3 Pro. Si les performances générales sont nettement meilleures que le Phantom 3, il m’a avant tout séduit par son très faible encombrement et son côté pratique pour une mise en situation rapide… Vraiment rapide ! C’est clairement le drone qui répond à mes besoins, ce n’est pas le plus puissant, ce n’est pas le meilleur, mais c’est celui qui m’offre ce dont j’ai réellement besoin.

Dji Mavic Pro

SOMMAIRE
  1. Présentation
  2. Réglages de la caméra
    Le mode vidéo
    Les filtres digitals
    Le mode photo
    La mise au point
  3. Réglages de la nacelle
  4. Modes de pilotage
  5. Les accessoires
  6. Petit rappel sur la législation en vigueur

Le Dji Mavic Pro dans les grandes lignes

Annoncé une semaine après le GoPro Karma, Dji a su mettre tout le monde d’accord en proposant un drone de qualité professionnelle dans un format mini. Il a beau être vraiment petit, il a tout d’un grand, ses caractéristiques et performances sont impressionnantes.

Caractéristiques - Dji Mavic Pro

Photo : Jeremy Janin / @djisupertramp

Les caractéristiques, c’est bien beau, mais ça ne fait pas tout ! Encore faut-il savoir bien régler son appareil, c’est pourquoi j’ai décidé de vous partager tous mes conseils afin de vous permettre de tirer le meilleur du Dji Mavic Pro.


Réglages de la caméra

Si piloter un drone est plaisant, j’ai avant tout choisi cet outil pour produire des images. La caméra a beau être minuscule, cela reste un condensé de technologie qu’il faut apprendre à dompter pour sortir des images surprenantes. Voici mes conseils pour bien régler la caméra du Dji Mavic Pro.

LE MODE VIDÉO

Le Dji Mavic Pro est capable de filmer en 4K/30fps, mais ce n’est pas mon mode de prédilection. Je lui préfère le réglage 2,7K qui a meilleur rendu avec une meilleure compression d’image et plus de détails. Même si la différence avec le 4K est peu perceptible, préférez l’utilisation du 2,7K sauf si avez vraiment besoin de sortir une image en 4K.

Dji Mavic Pro - Mode vidéo

4K ou 2,7K ? Pour moi, c’est 2,7K !

Si on creuse un peu dans les menus de l’application Dji Go, on se rend compte que le Mavic propose énormément d’options qui aident à la prise de vue, pourquoi s’en priver ?

  • Activez la grille et l’histogramme.
  • Utilisez l’avertisseur de surexposition. Il est parfois difficile de voir les détails en plein jour sur le petit écran de l’iPhone. Cet outil permet de détecter les zones cramées de l’image.
  • Pensez à utiliser la molette d’exposition sur la télécommande afin d’ajuster rapidement image.
  • Optez pour une balance des blancs personnalisées, c’est du temps de gagné par la suite au montage. Sinon, le réglage « nuageux » est un peu passe-partout.
LES FILTRES DIGITALS

Dji Mavic Pro - Filtres Digitals

Ce sont des réglages qui permettent d’obtenir un rendu colorimétrique. Avant la mise à jour du firmware en 4.0, la référence était « Art », mais allez savoir pourquoi, Dji a décidé de supprimer son filtre digital le plus apprécié par les pros. Il existe bien un moyen de retrouver « Art », mais à 23€ l’application pour juste retrouver ce filtre, la bidouille revient vite chère. (Update : Art est de retour depuis la mise à jour du 4 février 2017)

Il reste ensuite deux cas de figures :

  • Vous ne faite pas de Color grading au montage : Utilisez un des filtres de A à I pour obtenir un rendu retouché. Il faut voir ces filtres comme des filtres Instagram. Ils permettent d’obtenir un rendu de couleur sans se prendre la tête. Ma préférence revient aux filtres A et H, le premier ayant un rendu assez cinématique, le second étant neutre avec un beau rendu des couleurs.
  • Vous faite le Color grading au montage : Jusqu’à présent je conseillais « Art », mais étant donné que ce n’est plus possible, j’ai dû trouver un remplaçant. Si j’utilisais D-Log sur mon Phantom 3 Pro, son rendu est décevant sur le Mavic. Le rendu est vraiment trop plat et un peu vaseux ce qui rend plus difficile le Color grading (update en mars 2017 : Une mise à jour du profil offre désormais plus de souplesse). J’ai donc fais pas mal de tests et de recherches et la nouvelle référence à utiliser est le profil D-Cinelike ! (Update : Art est de retour depuis la mise à jour du 4 février 2017, un nouvel article avec les nouveaux réglages de la caméra arrive)
    Plus contrasté et lumineux, il sait conserver les détails dans les hautes lumières et l’équilibre des couleurs est nettement meilleur. Pour compléter les réglages, j’ajoute un réglage personnalisé de -1 sur la saturation, -1 le contraste et -1 sur la netteté afin d’obtenir un rendu plus doux, avec une meilleure plage dynamique et des couleurs plus authentiques.
Dji Mavic Pro - D-Cinelike

Voici mes réglages personnalisés du filtre D-Cinelike. On peut également voir en action l’avertisseur de surexposition que je conseille d’activer.

LE MODE PHOTO

Le Dji Mavic Pro a beau exceller en vidéo, il en est de même avec le mode photo. Si ce mode demande un peu moins de réglages que la vidéo, il est important d’effectuer quelques ajustements afin de tirer le meilleur de ce minuscule capteur.

Dji Mavic Proi - Mode photo

  • Comme pour le mode vidéo, utilisez la grille et l’histogramme.
  • Enregistrez vos fichiers au format RAW (.dng), cela permet plus de souplesse au post-traitement.
  • N’hésitez pas à utiliser une balance des blancs personnalisées. Sinon, le réglage « nuageux » est un peu passe-partout.
  • Utilisez la molette d’exposition sur la molette de la télécommande pour ajuster rapidement votre vue.
  • Prenez le temps de passer en mode manuel et évitez de monter dans les ISO pour conserver une image propre.
  • Enfin, pensez à utiliser le mode portrait qui permet à la caméra de pivoter de 90° pour obtenir un format vertical… J’ai tellement eu envie de cette fonction avec le Phantom 3 Pro !
Dji Mavic Pro - Activation

Le menu avec le mode « Portrait Capture ». Je l’ai également personnalisé sur le petit joystick de la télécommande.

LA MISE AU POINT

La mise au point est assez simple, car un tapotement sur l’écran suffit pour l’ajuster. Il est également possible de la verrouiller afin de ne pas louper son réglage (ça m’est arrivé), l’écran d’un iPhone est trop petit pour se rendre compte de ce genre d’erreur, surtout quand les reflets sont nombreux.
Afin d’être sûr de ma mise au point, j’ai configuré le bouton « C1 » pour automatiquement centrer et faire le point au milieu de mon image.

Dji Mavic Pro - Mise au point

Les boutons C1 et C2 sont personnalisables, pourquoi s’en priver ?


Réglages de la nacelle

Le réglage de la nacelle n’est pas à négliger. En effet, c’est elle qui permet de faire bouger la caméra du haut vers le bas. J’aime beaucoup ce mouvement dans une vidéo, mais pour éviter qu’il soit saccadé, il faut bien la régler afin d’obtenir un mouvement ultra fluide.

Dji Mavic Pro - Réglages de la nacelle

Voici mes réglages favoris pour un mouvement fluide de la nacelle.

L’inconvénient de ce réglage, c’est que le mouvement est lent et cela peut être contraignant quand on souhaite basculer rapidement la caméra vers le haut ou vers le bas pour une prise de vue satellite par exemple. C’est pourquoi j’ai configuré le bouton « C2″ avec le réglage « Caméra Avant/Bas » afin de changer le point de vue en une seconde (voir capture d’écran de la mise au point).


Les modes de pilotage

Le Dji Mavic Pro propose plusieurs modes de pilotage, capables de répondre à toutes les situations. Voici en détail ce qu’il faut savoir pour bien comprendre son drone est faire les bons choix avant chaque décollage.

Dji Mavic Pro - Modes de Vol

LES MODES DE VOLS « CLASSIQUES »

En fait, il existe que deux modes de vol, le mode « P » (« P pour Positioning », le mode normal) et le mode « Sport ». Le P-mode est le mode de vol à utiliser par défaut, c’est d’ailleurs ce que propose toujours le Mavic. Ce mode est décliné en 3 sous-modes sur lequel le Mavic va basculer automatiquement en fonction des conditions de positionnement :

  • P-GPS : Le positionnement et la stabilisation se font à l’aide du GPS et du Vision System (4 caméras dédiées au Vision System, 2 à l’avant et 2 au dessous).
  • P-OPTI : En cas de mauvaise couverture satellite, le drone passe en P-OPTI, c’est à dire que seul le Vision System est utilisé pour stabiliser la position du drone.
  • P-ATTI : Le drone passe automatiquement en mode P-ATTI quand le signal GPS n’est pas suffisant et que les conditions de lumière ne permettent pas au Vision System de fonctionner correctement. Le mode P-ATTI utilise seulement l’altimètre du drone pour stabiliser sa position. Il reste à peu près à la même altitude mais peut dériver sensiblement.

Il est ensuite possible de passer en mode « Sport », un mode un peu plus agressif, car le Dji Mavic Pro peut monter à 65km/h. Si le drone utilise toujours le GPS pour se positionner, le Vision System est totalement désactivé. La stabilisation optique par repère au sol n’est également plus disponible ainsi que les modes de navigation intelligents (voir paragraphe suivant). C’est un mode que je déconseille pour filmer, le drone est moins stable et les hélices apparaissent parfois dans le champs de vision.

ATTENTION :  Le drone est beaucoup plus rapide et sensible en mode sport, il faut anticiper un temps de freinage plus long donc un accident peut arriver beaucoup plus vite, soyez prudents !

LES MODES DE VOLS INTELLIGENTS

Il existe 11 modes de vols intelligents qui répondent presque à toutes les demandes. Il est possible de se suivre en mouvement, de créer un parcours, de suivre un relief… Bref, le Dji Mavic Pro sait tout faire… Ou presque !

Dji Mavic Pro - Tripod

Le mode Tripod est le mode idéal pour filmer une personne qui marche par exemple.

Je ne les utilise pas tous, mais il y en a un qui mérite notre attention : Le mode « Tripod« .
Le mode Tripod permet de réaliser des travellings à faible vitesse (3,6 km/h maximum). L’action sur les joysticks se traduit par un mouvement très lent pour un rendu ultra stable et Le Vision System permet de garder une distance d’un mètre minimum entre le drone et les obstacles.

Des accessoires pour le Dji Mavic Pro

Dji commercialise son Mavic dans un pack combo qui inclus à moindre prix deux batteries supplémentaires, un hub pour recharger plusieurs batteries à la fois, un chargeur pour voiture, des hélices supplémentaires, une petite sacoche et enfin, le Power Banque Adaptateur qui permet de transformer une batterie du Mavic en batterie externe pour recharger ces différents devices.
N’ayant pas l’utilité de tous les accessoires du combo pack, j’ai commandé le Mavic seul avec des batteries supplémentaires, des hélices et le hub de recharge, qui revient au final moins cher que le pack.

En plus des batteries et hélices supplémentaires (à avoir absolument), on trouve des accessoires optionnels comme les classiques mais indispensables filtres ou bien des extensions pour relever un peu le Mavic quand il est au sol (le défaut de son faible encombrement, il se retrouve parfois le nez dans l’herbe pour un peu qu’elle soit haute).

Accessoires Dji Mavic Pro

J’ai aussi repéré des adaptateurs pour tablettes, bien que l’on perde un peu l’intérêt du faible encombrement d’un smartphone, mais pourquoi pas. Pour protéger sa gimbal sans utiliser la bulle transparente, je conseille cette protection. J’ai bien aimé également cette protection pour les sticks de la télécommande qui peut parfois être malmenée au fond d’un sac…


Petit rappel sur la législation en vigueur

Acheter et piloter un drone, ce n’est pas vraiment compliqué. Attention cependant à bien respecter la législation en vigueur, aussi lourde et stupide soit-elle. Elle a au moins le mérite d’exister et si nous voulons éviter encore plus d’interdiction, c’est à nous, les pilotes, de voler intelligemment et en toute sécurité.

Carte drone - Dji Mavic Pro

À GAUCHE LA CARTE MACH7 ET À DROITE, CELLE DE GEOPORTAIL

Si l’altitude maximum pour un drone est limitée à 150 mètres pour la France, en réalité, c’est un peu plus compliqué que ça. Il existe beaucoup de règles et de zones pour lesquelles le vol est interdit ou réglementé. Pour savoir si vous avez le droit de voler avec votre Dji Mavic Pro, il existe des cartes comme celle éditée par Geoportail destinée aux pilotes de drones de loisir. Hélas, le service n’est pas encore suffisamment mature, avec des approximations… et des erreurs. Mais alors, où aller chercher de l’information fiable ?
La référence actuelle est le service Mach 7 Drone, qui propose gratuitement des outils précis et fiables.

Enfin, il est important de retenir ces 10 points clés édités par la DGAC avant de faire décoller son drone.

Bon vol avec votre Dji Mavic Pro 🙂

 

Voir tout

98 Comments

  1. Bonjour,
    sympa ton article et assez complet.
    Je ne partage pas ton point de vue concernant le 4k et le 2.7k. J’ai le Mavic depuis quelques semaines et j’ai de meilleurs résultats en 4k / 24 p plutôt qu’en 2.7 . De toute façon dans mon cas j’ai un workflow en 4k et la question est réglée 🙂
    Pour les profils de camera je n’ai pas la même approche. On utilise rarement dans un film uniquement des images de drone. Dans la plupart des cas on va marier ces images avec d’autres sources (camera, DSLR,…). le D-Log est le profil qui laisse le plus de souplesse coté colorimétrie. On gagne aussi en dynamique dans l’image. J’utilise depuis un an une cam Osmo qui est assez proche de la cam du Mavic et je peux matcher facilement les images de l’Osmo avec celle du GH4 de Pana en V-Log. J’ai retrouvé cette même souplesse avec la cam du Mavic (je n’utilise pas la même Lut que sur l’Osmo pour passer du Log au Rec 709 ). Le rendu du D-Log avec un bon workflow de colo est vraiment très bon pour ce type de cam.

    Cordialement

    Répondre

    1. Bonjour Christian, comme je le disais, la différence entre 2.7K et 4K est vraiment peu perceptible, mais à titre personnel, je constate un meilleur rendu en 2.7K (vraiment pour chipoter, car c’est vraiment infime).
      Je te rejoins sur l’utilisation du D-Log, j’utilise également des rushes d’autres sources et je serais amené à le faire encore plus souvent, car je m’équipe d’un nouveau boitier vidéo. Mais si j’utilisais le D-Log les yeux fermés sur mon P3 Pro, je le trouve vraiment vasouillard sur le Mavic… Le profil Art réglait ce problème, car le rendu restait très plat, mais pas aussi brumeux et vasouillard que le D-Log du Mavic.
      Après, n’utilisant pas d’Osmo ni de GH4, je ne peux pas comparer, mais je sais que le D-Cinelike me permet de matcher des images de Hero5 (en flat) et d’A6300 (S-Log) sans trop de problème.

      Merci encore pour ton point de vue.

  2. Hello !
    Je reviens à la charge haha 🙂
    Encore un super article qui va passer par la case des favoris !
    Pour l’anecdote, j’avais toujours, le profil ART parce que je volais et mettais à jour le Mavic avec l’app DJI GO (et pas DJI GO4) … depuis que j’ai remis cette version (DJI GO4), tout est rentré dans l’ordre, des mises à jour auquel je n’avais pas accès se sont activées et je n’ai maintenant plus accès à ce profil 🙁

    As tu déjà essayé le D-Log avec un filtre ND4 par exemple ? (peut être que ca relèverait un poil la saturation et le contraste)

    Enfin je suis bien content d’avoir découvert Mack 7 (merci :)), la carte de Géoportail est juste imbuvable … Même si je laisse souvent mon bon sens juger pour savoir si je peux voler ou non.

    Un grand bravo pour ton travail l’artiste !

    Répondre

    1. Hello !

      Pour le profil Art, ça me chiffonne qu’il n’existe plus, car il était vraiment top et adapté à mon workflow. Je me suis beaucoup renseigné à ce sujet, j’ai lu beaucoup d’infos sur des forums et les avis sont partagés. Beaucoup se sont tournés vers le D-Cinelike, un peu moins vers le D-Log et j’ai lu quelques rumeurs comme quoi la suppression du profil Art du Mavic Pro serait une erreur de la part de Dji et qu’il reviendrait dans une prochaine mise à jour du firmware.
      J’ai de plus en plus de doutes en cette hypothèse, car les mises à jour passent les unes après les autres sans jamais entrevoir un retour du profil Art pour l’instant !

      Concernant ton conseil d’un ND4 avec le D-Log, non je n’ai pas encore testé, mais ça peut valoir le coup de pousser quelques tests dans ce sens !

      Enfin, pour les cartes, j’étais content de voir que l’état proposait enfin un outil, mais hélas, il n’est pas assez précis… Je reste du Mach7 🙂

      À bientôt Marc !

  3. Hello,
    Avant tout, merci, pour cet article complet pour le debutant que je suis en drone… Le mavic attend sur le bureau, calmement 😉

    J’ai cependant encore 3 questions :
    – Un filtre ND 4 serait-il le filtre à tout faire ? Ou faut il vraiment la panoplie ND4, 8, 16 etc…
    – Que valent les filtres ND peu chers pour drone, est-ce que ca vaut le cout de payer 60€ ou plus ?
    – As-tu testé le follow-me ? Efficace ? Fiable ?

    MERCIII encore 😉
    Sans pour autant commenter je lis régulièrement ce blog/site.

    Répondre

    1. Salut,

      Alors, je vais essayer de répondre précisément à tes questions :

      – Un filtre ND 4 serait-il le filtre à tout faire ? Ou faut il vraiment la panoplie ND4, 8, 16 etc…
      Avant toute chose, il faut bien comprendre à quoi sert le filtre ND en vidéo sur un drone. Ces filtres n’alternent en aucun cas les couleur (densité neutre), mais permettent de baisser la vitesse d’obturation généralement élevée sur ces appareils. Idéalement, pour un 25fps, ta vitesse doit être 1/50s. Les filtres ND vont donc baisser cette vitesse et cela va se traduire par un léger flou de mouvement dans tes images, donnant ainsi un rendu plus cinématique en limitant également l’effet jelo (pour la gamme Phantom, ça permet aussi d’effacer les hélices qui peuvent apparaître dans le champ de vision).

      ND4 : À utiliser dans des conditions de lumière faible (par exemple au lever et au coucher du soleil).
      ND8 : À utiliser dans des conditions de lumière moyenne (par exemple une journée nuageuse).
      ND16 : C’est le filtre le plus polyvalent, à utiliser pour une journée ensoleillée ou à peine nuageuse.
      ND32 : À utiliser en cas de forte lumière ou en bord de mer (reflets sur l’eau) ou dans un décor enneigé.

      – Que valent les filtres ND peu chers pour drone, est-ce que ça vaut le coup de payer 60€ ou plus ?
      Comme tu vas ajouter un élément sur ton optique, il faut que ce filtre soit d’une bonne qualité. Les bons filtres coûtent cher et ce n’est pas pour rien. Ils ont un traitement optique précis qui permet de conserver la qualité d’origine de ton optique, ce qui n’est pas toujours le cas avec une gamme de filtre cheap. Alors oui, ils feront le job en baissant ta vitesse d’obturation, mais ils risquent de dégrader le piqué de ton image, ce qui serait dommage.

      – As-tu testé le follow-me ? Efficace ? Fiable ?

      Oui, je l’ai testé à plusieurs reprise. C’est globalement efficace et fiable, mais il faut prévoir un peu de distance entre le sujet de le drone, car en cas d’accélération ou changement brutal de direction, le sujet peut sortir du champs de vision et le drone décroche de son follow-me. C’est sa seule faiblesse.

  4. Oh merci pour ces précisions et détails !
    Tu as une preference pour un set de filtre ? Celui dans ton article (obviously) ?

    Répondre

    1. De rien pour ces précisions.
      Pour le set, je propose un autre lien que j’ai mis à jour dans l’article vers un nouveau set qui me semble plus complet et de meilleure qualité.
      Tu peux également regarder chez Polar Pro, ils proposent des sets encore meilleurs, mais plus chers.

  5. Bonjour
    Je viens de faire mon premier vol avec mon Mavic Pro reçu hier. Très satisfait dans l’ensemble, mais avec un gros bémol : sur 15 minutes de film, je dois avoir au moins 12 min où les « traces » des hélices sont extrêmement visibles à la vidéo (davantage d’un côté que l’autre). J’ai constaté que ce problème était évoqué dans certains tests mais sans être annoncé comme rédhibitoire. Y a t il un réglage à effectuer ? Mon Mavic aurait il un défaut ?
    Suis surpris que personne ici n’évoque ce sujet.
    Merci pour vos conseils.

    Répondre

    1. Bonjour,

      Le Mavic Pro est peu sujet à l’apparition des hélices dans le champs de vision, cependant, elles peuvent apparaître dans 3 cas de figures :
      – Tu es en mode sport, ton appareil se cambre beaucoup plus et le risque d’apparition d’une hélice augmente. SOLUTION : Ne pas utiliser le mode sport pour faire des images
      – Tu utilises la bulle de protection de caméra, avec un rayon de soleil, on voit le reflet de l’hélice dans le champs de vision. SOLUTION : Ne pas utiliser la bulle de protection
      – Enfin, 3ème cas le plus rare, ta gimbal est au plus haut et la gite de ton Mavic peut faire qu’une hélice apparaît ! SOLUTION : Utiliser un filtre ND qui va forcer une ouverture plus grande et donc limiter l’apparition de l’hélice dans le champs de vision.

      J’espère avoir répondu à tes interrogations.

  6. Merci beaucoup pour ce retour rapide. Je ne suis pas en mode sport. Le plus probable est donc le reflet de l’hélice, problème qui a été relevé dans différents tests, mais sensé se produire que dans certains cas spécifiques d’orientation du Mavic par rapport à la source de luminosité. J’étais donc surpris de le constater quasiment en permanence et me demande si mon drone a un défaut particulier. Je ferai un essai sans bulle mais je suppose qu’elle a sa raison d’être, la gimbal semblant assez fragile.

    Répondre

  7. Nouvel essai sans la bulle et effectivement le problème a disparu.
    C’est tout de même embêtant de devoir voler sans cette protection…

    Répondre

    1. Entre nous, cette bulle détériore la qualité d’image… À la rigueur, tu peux la conserver juste pour le plaisir de voler, mais dès que tu veux faire des images, tu l’enlèves. Je ne vole jamais avec, j’ai du mal avec le concept d’un vulgaire bout de plastique devant une optique de haute définition…

    2. Il existe une bulle laissant l’ouverture nécessaire à la caméra :
      https://www.fstop-labs.com/collections/mavic-parts/products/dji-mavic-pro-camera-lens-sun-hood-sunshade-and-gimbal-guard

      Je l’ai commandée, il existe également des vidéos montrant comment en fabriquer une à partir de l’original :
      http://www.mavic-pro.help/video-howto/94/diy-dji-mavic-pro-lens-hood

    3. Merci pour ces liens.
      Je connaissais l’astuce pour modifier l’original, mais je ne connaissais pas la version commercialisée.

  8. Pour les amateurs de « color grading » en post-prod, une mise à jour du logiciel vient de sortir ce jour, avec le profil D-Log amélioré (moins vaseux, pour reprendre l’expression de Grégory).
    Bonne journée à toutes et tous !

    Répondre

    1. Merci pour cette précision, je viens de voir passer l’info.

  9. Bonjour
    Tu parle de pouvoir verrouiller l autofocus mais quand je vole le point se refait automatiquement alors qu il a ete deja fait auparavant
    Y a T il une manip qui m’a échappé ??
    BRAVO pour ces infos
    Michel sky films marseille

    Répondre

    1. Oui, tu peux le verrouiller avec le petit cadenas en haut à droite de ton écran.

  10. Salut à tous, super article. Une question tout de même : est il possible de décoller et atterrir en tout manuel ? J’ai déjà testé sur le Bebop 2 le décollage automatique mais je n aime pas du tout, et je le trouve parfois brutale. Alors que sur un phantom 4 on peut atterrir en douceur .
    Merci pour vos réponses.

    Répondre

    1. Bien sûr qu’il est possible de tout faire en manuel. C’est même le moyen le plus utilisé avec les Dji. Depuis que j’ai des drones, je n’ai d’ailleurs jamais utilisé le mode de décollage et d’atterrissage automatique !

  11. Bonjour. Merci pour l’article qui je rajoute dans mes favoris 😉
    Juste une question : y a t il une solution pour changer les valeurs de diaph? Si non quelle est l’ouverture constante?
    Merci d’avance

    Répondre

    1. Bonjour, non, c’est toujours en priorité vitesse, l’idée étant d’être autour d’1/50 en vitesse pour le meilleur rendu vidéo. Tu peux régler cette vitesse en mode manuel ou laisser faire en auto. Pour l’ouverture, elle se règle en fonction de la vitesse, mais le Mavic ouvre au max à f/2.2.

    2. Du coup peux-t-on savoir à quelle ouverture on est en fonction de la vitesse choisie?

    3. Bonjour, on retrouve cette information sur l’écran de contrôle de l’application Dji GO :

  12. Bonjour,
    Merci pour l’ensemble de ces informations et commentaires très utiles.
    Je m’apprête à acheter le Mavic Pro et me pose la question de l’assurance proposée par DJI (DJI Care Refresh) à 119€.
    Pensez vous que ce soit utile ?
    Merci.

    Répondre

    1. Bonjour, c’est dur de répondre à ce genre de question. C’est comme toute assurance, c’est cher, et on est jamais sûr d’en avoir besoin… Mais le jour où ça arrive, on est content de se faire rembourser ou retrouver un drone neuf. Personnellement, je ne l’ai pas pris, mais si vous êtes un peu casse-cou avec votre drone, pourquoi pas ?

  13. Bonjour Gregory, merci pour cet article.

    j’ai un problème de saccades en 4K et 2,7K (30 fps).
    J’ai un mac de 2015 retina 13′ avec un Core i5 2,7Ghz et 8 Go DDR3 1867 Mhz, HDD SSD 256 Go. Je monte avec FCPX et jusqu’alors je n’ai jamais eu de problème de fluidité avec mes fichiers 4K venant d’une GoPro Hero 4 black. Les fichiers sont transcodés sur un Disque externe mécanique USB 3.
    Avec le Mavic mes fichiers sont inexploitables. Lorsque je lis le fichier source il y a quelques saccades et un flou d’animation systématique sur les images en mouvements. L’image se stabilise uniquement lorsque le drone ne bouge pas sur son axe de lacet.
    Les phénomène est vraiment amplifié au montage. Les fichiers transcodés son presque impossible à lire sur la timeline et à l’export c’est pareil.
    Voici un sample pour illustrer ce que je dis:

    https://youtu.be/Wq0MkqC6gR8

    Si je n’avais jamais monté en 4K avec d’autres cams je mettrais en cause le Macbook pro. Pas le même algorithme entre le Mavic et la Gopro c’est peut être pour ça que les images mavic sont mauvaises ?

    Bref je désespère alors si tu as une idée…Je préfère retourner le Mavic en SAV plutôt de racheter un nouveau mac…
    Je trouve les images en FHD vraiment pas flatteuses en comparaison à une GoPro et avec un cruel manque de détails.
    Puis même en 1080 l’image est floue sur les mouvements horizontaux…

    Merci par avance

    Répondre

    1. Bonjour,
      Comme ça, je n’ai pas d’idée, je n’ai pas ce problème et c’est difficile de savoir si ça vient du Mac ou du Mavic. Rapproche toi du support Dji pour voir.

    2. Bonjour Michael,
      Quels réglages utilises-tu pour ton encodage ? Je recommande les réglages suivants:
      codec h.264, container mp4 (ou mov si tu es sur Mac), et surtout, débit 40 Mb/secondes minimum (sauf erreur le Mavic peut enregistrer jusqu’à 60Mb/sec). Et là les saccades devraient disparaître.
      Si tu utilise un débit de par exemple 10Mb/sec, une partie des informations enregistrées par ton drone seront ignorées.
      Les saccades peuvent également venir du fait que tu enregistres tes images en 24 images/secondes et que tu produis ton film en 25 i/s ou 30 i/s. Essaie de garder la même cadence d’images en post production que ce que le drone a filmé !
      Voilà, j’espère que ces quelques conseils vont te redonner le sourire 😉
      Bonne journée,
      Eric

  14. Bonjour et félicitations pour ces précisions.

    Question assez simple, quel logiciel utilisez-vous pour le montage vidéo ?

    Je tourne sous windows.

    Merci d’avance 🙂

    Répondre

    1. Bonjour,
      J’utilise personnellement Première Pro CC.

  15. Salut Greg
    Alors merci pour l’info mais j ai déjà fait l essai du cadenas mais cela verrouille le shuter mais pas l autofocus sauf erreur ….

    Répondre

  16. Possesseur de ce joli jouet depuis quelques jours,
    un grand merci pour ce tuto et ce fil de discussion ou j’apprend des choses intéressantes!

    Comment faites vous pour enregistrer l’environnement sonore pendant vos prises de vue?
    Moi, je lance une appli sur mon smartphone avant de lancer le drone qui enregistre l’environement autour du téléphone.

    Répondre

    1. Bonjour, pour la captation de son, c’est un tout autre travail à base de micro fixés ou tendus au bon endroit selon les projets. C’est vraiment un travail à part que j’essaye d’améliorer pour les futurs projets. Cela demande un temps supplémentaire si on veut bien faire les choses.

  17. Bonjour,
    j’ai du mal à saisir l’intérêt de filmer en 2,7 K, en dehors de la taille du fichier et donc de la place qu’elle va occuper. En effet, le mode 4K et 2,7K offrent le même nombre de FPS alors j’aurais tendance à préférer du 4K ?
    D’autres explication pour m’aider à comprendre votre choix ?
    Merci

    Répondre

    1. Vu comme ça, ça ne parait pas logique.
      En fait, la 2.7K du Mavic a une meilleure compression d’image que la 4K du Mavic. Je ne parle pas de taille de fichier, mais d’interprétation de l’image. En gros, si on devait comparer la qualité d’image, le rendu 2.7K est meilleur.
      Mais comme je le précise dans mon article, c’est peu perceptible et c’est vraiment pour chipoter, mais je tenais à le mentionner.
      C’est pourquoi je dis qu’il vaut mieux privilégier la 2.7K en qualité, sauf si on a vraiment besoin de la 4K.

  18. Bonjour,

    Il existe une bulle laissant l’ouverture nécessaire à la caméra :
    https://www.fstop-labs.com/collections/mavic-parts/products/dji-mavic-pro-camera-lens-sun-hood-sunshade-and-gimbal-guard

    ça ne gêne pas pour filmer ? Y a t-il un réglage à faire justement si on vole avec cette protection ?
    Merci

    Répondre

    1. Bonjour,

      Oui, j’ai mentionné cet accessoire dans mon article et il y a déjà eu un échange à ce sujet dans les commentaires.
      Pour moi, pour faire les meilleures images, il faut voler sans protection. Car si cet accessoire enlève les reflets de la bulle d’origine, il faut savoir que la Gimbal a une compensation sur l’axe vertical et la lentille est amené à bouger vers la droite et la gauche en fonction des mouvement du Mavic. J’ai peur que cette bulle rentre dans le champs de vision dans ces cas là.

    2. Bonjour, j’ai commandé cette bulle, je viens de la recevoir, et mon premier test montre qu’effectivement la bulle apparaît dans le champs de vision de la caméra; non pas sur les côtés, mais sur le haut. Il faut dire que j’ai testé avec pas mal de vent, ce qui peut naturellement influencer. Ce n’est en fait pas vraiment un problème, il suffit de limer la bulle pour agrandir l’ouverture vers le haut (idéalement avec un « dremel » pour ne pas casser la bulle lors de l’opération). C’est ce que j’ai fait, je vais tester dès que le temps le permet. Vous pouvez aussi regarder un de mes commentaires sur ce blog, il y a un lien sur comment fabriquer sa propre bulle…

    3. Merci pour ton retour d’expérience sur cette bulle.

  19. Bonjour,
    Sujet Mavic Pro
    Je rencontre un problème de saccade et de flou lors des prises de vues en rotation sur lui même (pivotement 360° en intérieur comme en extérieur). les images ne sont pas agréable a regarder, …saccade, flou manque de fluidité.
    identique que les infos transmises par Mikael Michael 18 février 2017 at 19 h 35 min
    copie du message en partie Bonjour Gregory, j’ai un problème de saccades en 4K et 2,7K (30 fps).
    J’ai un mac de 2015 retina 13′ avec un Core i5 2,7Ghz et 8 Go DDR3
    https://youtu.be/Wq0MkqC6gR8
    Merci pour votre retour
    DB

    Répondre

    1. Bonjour Beguet,
      Reportez-vous à mon post du 20 février, essayez de régler le débit à minimum 40mb/secondes.
      Les saccades devraient disparaître.
      A noter que lors de la prise de vue, il est fortement recommandé de faire des mouvements les plus lents possibles (vous pouvez régler votre drone pour faire en sorte que la télécommande soit plus « soft »). Il est toujours plus facile d’accélérer les mouvements en post production que de les ralentir.
      Par contre, pour le flou, pas grand chose à faire. Avez-vous bien fait la mise au point lors de la prise de vue ? Toujours lors de la prise de vue, n’utilisez pas le zoom.
      Voilà, j’espère que ces réglages vont améliorer la qualité de vos future images !

  20. Bonjour a tous,
    J’ai une petite question a vous poser
    je souhaite l’utiliser pour realiser des petits clips de mariage et des petits clips commerciaux, ainsi que des photos
    je sais que la camera du phantom 4 pro est meilleur et que la detection d’obstacle aussi mais j’adore le mavic
    pensez vous sincèrement que le mavic pro n’est pas suffisant ou que je dois prendre le phantom 4 pro

    Merci a tous pour vos reponses

    Répondre

    1. Bonjour,
      Dis toi que tu trouveras toujours un drone meilleur… À toi d’identifier tes besoins. La caméra du Mavic Pro reste excellente, même si celle d’un P4 Pro est un peu meilleure.

    2. merci gregory pour ta reponse si rapide
      moi perso j’adore le cote pratique du mavic pro:
      Petit ,joli et performant mais a ton avis ca fait ridicule pour une prestation professionnelle
      j’aime pas le design et l’encombrement du phantom
      mais il y’a 3 trucs interessant:
      module hdmi pour projeter sur grand écran le pilotage
      meilleur camera surtout en photo
      peu de risque de crasher vue ses radars sur 360

      toi t’aurais fait quoi

      merci gregory

  21. Bonsoir Beguet, c’est moi qui ai posté plus haut concernant le problème de saccades.
    J’ai solutionné le problème a priori.

    Tout d’abord et c’est impératif, acheter un jeu de filtres ND.
    Comme c’est dit un peu partout, c’est le seul moyen de jouer sur la fermeture du diaphragme. Sachant que la règle est de tenir une vitesse d’obturation plus ou moins égale au double de la framerate. Dans notre cas 1/50s pour une cadence de 25 fps, il faut un filtre sinon la vitesse d’obturation sera toujours trop élevée même par mauvais temps. Donc déjà avec le filtre j’ai atténué le problème. Puis en plus tu supprimes complètement le phénomène hélices dans le champs et quelque soit l’orientation par rapport à la lumière.

    Bref, après ça j’avais toujours quelques saccades mais beaucoup moins.
    J’ai donc commandé une SDXC 64go U3 extreme de chez sandisk qui annonce des vitesses supérieures à celle d’origine.
    Et depuis plus du tout de saccades… Je peux considérer le problème comme réglé.

    Je n’ai fait que quelques essais depuis et ça va. Si je chipote, il m’arrive de percevoir comme une « vibration » sur les panoramiques un peu rapides mais pas sur tous mes rushes.

    Je serai curieux d’avoir ton retour une fois que tu as fait ces modifs.
    Une chose me contrarie c’est l’absence totale de saccade ou autre sur mes fichiers gopro 4K.
    Pourquoi ? Jamais eu de réponse…

    Sur mes derniers essais les mouvements étaient très lents mais il arrive , pour le suivi d’un sujet ou autre, de devoir faire des mouvements rapides. Et même si ce n’est qu’une « vibration » par moment, j’ai l’impression d’être à la limite de la capacité du processeur à traiter l’image.
    Meme si quasiment tous mes plans sont ok maintenant, sur des pans rapide dans un environnement contrasté avec de la foret et des immeubles ou autres formes géométriques derrière…Il galère un peu et je ne trouve pas cela normal.

    Après j’ai vu plein de vidéos prises avec le Mavic qui présentent le même phénomène sans que personne ne s’en inquiète. Je suis un peu larguer et même si j’ai résolu le problème le doute sur une défaillance n’est pas complètement éliminé et je me tâte toujours à le retourner en SAV pour une vérification histoire d’exorciser le truc et d’être fixé.

    En tout cas presque une vidéo sur 2 du Mavic que je regarde sur Youtube ne sont pas fluides à mon gout…Tiens moi au courant, j’ai averti Studiosport, des personnes sur d’autres forum et il semble que nous soyons les seuls a constater ça…

    Répondre

    1. Bonsoir Michael
      merci pour ton retour.
      Je pense avoir trouvé la solution à mon problème lors des déplacements du Mavic Pro en rotation en intérieur
      (peut être pas le même que le tien…) mais ta vidéo sur YouTube montre bien le même souci… J’ai changé le format de Pal en >> NTFS puis j’ai configuré le format en 1920×1020 en 60 Ips et la pour mon travail (vidéo sur internet) cela est vraiment parfait. je dois confirmer en extérieur demain.
      Si tu as pour la TV cela ne va pas te convenir je pense….mais…
      Dis mois ce que tu en penses.
      A+
      DB

  22. @Eric: Où régler un débit minimum de 40Mo/s ?

    Le Mavic annonce 60Mo/s et cette valeur n’est pas modifiable il me semble ?

    @Beguet: Aussi nos Macs, j’ai le même que le tien un 2015 retina 13″ SSD256 avec l’horrible CG Intel Isis 6600, on peut douter des performances.
    Le Mac est encore très bien mais par exemple sous motion il est presque inutilisable à part avec les plus bas niveaux de rendu.
    Les macs avec des Radeon sont bons, la carte intel est connue pour être insuffisante en vidéo. Lorsque je monte des projets 4K un peu complexes la lecture sur la timeline saccade à mort. Obligé des les transcoder en proxi. En lecture il m’arrive de voir des saccades puis lors d’une autre lecture elles n’y sont plus, ou ailleurs…C’est donc clairement le Mac qu’il faut mettre en cause dans ce cas.

    C’est toujours mon histoire de GoPro qui me met le doute. Ils sont tous hyper fluides et ne m’ont jamais posé le moindre problème. Je travaille avec des fichiers optimisés sous FCPX et pas de souci…Mystère

    Je fais suivre un petit bout de vidéo bientôt

    Répondre

    1. Hello Michael,
      Pour les 40mb/sec (minimum), je parle de post production. Lors du montage, si ton drone enregistre les informations vidéo en 60mb/sec (et effectivement, ce paramètre n’est pas réglable) et qu’en post production tu produits ton film en 10mb/sec par exemple, la compression fait que lors de pano il y a aura des saccades.
      Pour info, j’utilise Premiere Pro pour le montage.

  23. Bonsoir !

    Dites concernant les filtres, je viens de recevoir mon Mavic et je me pose la question si je dois en prendre ou pas … Vous me conseillez quoi ?
    Y a t-il une réelle différence de qualité d’image en vidéo et ou photo ?
    Je prévois l’utilisation par grand soleil ciel bleu et sur la côte, nombreux reflets possibles.
    Merci de vos retours !

    Répondre

  24. @kanabeach: Oui les filtres sont indispensables.
    J’ai acheté un ND4, 8, 16, 32 de chez DGYTech. Maintenant Gregory est bien plus compétant que moi. J’ai payé 60€ pour les 4 et il me semble que certains sont trop lourds et peuvent poser problème avec la nacelle. Donc je ne peux te prévenir que de ça.

    @Beguet: Oui forcement en FHD la fréquence monte jusqu’à 96 fps puis même à 60 le résultat est forcement plus fluide. Et les images moins lourdes a traiter.
    Je ne suis pas pro du tout, je fais aussi de la vidéo pour le net mais je préfère travailler avec de gros fichiers. Ca me permet de recadrer ou de créer des animations dans l’image pour simuler des mouvements de caméras. Puis tout simplement pour la qualité je préfère partir d’un bon fichier.

    Puis au delà d tout ça, j’ai un drone annoncé pour gérer de la 4K je veux qu’il sache le faire. Là c’est un peu de la bidouille et sur un truc à 1500 balles tout neuf, la bidouille me convient moyen…

    Répondre

  25. @Eric:

    Oui j’imagine bien c’est sur ! Par contre je ne vois pas non plus comment définir une valeur dans FCPX…Que ce soit au niveau de l’import, des caractéristiques du projet et de l’export, je n’ai pas vu de champs me permettant de gérer ça.
    Je sais simplement que final cut les transcode à l’import en format optimisé (prores) et (ou) en format proxi. Mais ça a priori c’est pour le travail de montage en lui même. A l’export généralement je sors un fichier master prores pour l’archivage et un fichier H264 1080 ou 4K c’est selon.

    Désolé comme expliqué plus haut je ne suis pas un pro alors je fais surement des erreurs de vocabulaire ^^ Mais il me semble bien connaitre FCPX et je ne vois pas où gérer cette valeur.

    Répondre

    1. Michael,
      Je ne connais pas vraiment Final Cut pro X; par contre, je pense qu’avec Final Cut, tu dois avoir d’office Compressor (logiciel d’encodage), et là je pense que tu peux choisir les Mb/sec.
      Essaie d’aller voir ici :
      https://discussions.apple.com/thread/6263543?tstart=0
      P.S: le paramètre proxy est utilisé lors de l’import pour faire des copies basse résolution de tes rush, donc fichiers moins lourds, pour permettre un montage plus fluide. Normalement, lors de l’export, ton programme de montage remplace les fichiers proxy par les originaux (en tout cas avec Premiere Pro), mais ça reste à vérifier avec FCPX.

  26. @Michael

    Ok mais n’y connaissant rien lequel utiliser, 4 8 16 32, que corrigent-ils en fait ? Dois je mettre un 4 ou un 32 si bcp de soleil ?
    Désolé de mon côté débutant ….

    Répondre

  27. Le choix du filtre dépend la luminosité. Et ce que que tu veux en faire aussi.
    Comme pour la photo tu dois pouvoir gérer 3 paramètres. La sensibilité avec les ISO, la vitesse d’obturation et le dernier paramètre que tu ne peux pas paramétrer sur le Mavic, l’ouverture du diaphragme.
    Les filtres te servent à réduire cl’ouverture. J’ai appris il y a pas longtemps qu’en vidéo la vitesse d’obturation doit être égale au double de la fréquence d’image. Et avec nos Mavic la fréquence d’image sur de la 4K ou 2,7K monte à 24/25 ou 30ips. Donc pour suivre la règle il faudrait pouvoir régler la vitesse d’obturation à 50 ou 60/s et c’est impossible sans filtre. Il y aura trop de lumière sur la capteur et ton image sera surexposée. Même carrément cramée.
    Donc il faut tester les différents filtres selon l’ensoleillement jusqu’à trouver la bonne exposition tout en gardant les ISO le plus bas possible et en respectant la règle VO du double de la fréquence images.

    Après et pour la photo notamment le fait de toucher à la vitesse d’obturation te permet des rendu artistiques en figeant les mouvements ou au contraire en les flouttant.
    Notre Mavic avec un gros filtre ou par faible luminosité peut descendre cette vitesse d’obturation à 8s pour faire des poses longues…Je demande à voir si le drone reste assez immobile pour faire ça mais c’est un autre sujet.

    Voilà c’est tout ce que j’en sais 😉

    Répondre

  28. Je savais pour l’iso et la vo.
    Pour le filtre est ce que plus il y a de soleil plus il faut monter 4-> 32 ?

    Répondre

  29. Oui, plus il y a de soleil plus la valeur du filtre augmente.

    Avec un ND2 le capteur reçoit moitié moins de lumière, ND4 4 fois moins, ND8 8 fois moins, etc…

    Répondre

  30. A vous de me dire si vous voyez des saccades.

    https://youtu.be/_Ar13D4A0sQ

    En tout cas aucun rapport avec mon premier post. Le rendu 4K sur youtube est très fidèle au fichier d’origine. J’ai rien touché à part avoir mis un musique pour pas s’ennuyer.
    Aussi il faut dissocier les éventuelles saccades des variations de vitesses de rotations dues à mon pouce qui tétanise ^^

    Répondre

    1. Hello Michael,
      Non, pour moi il n’y a pas de saccade. Les mouvements sont fluides et l’image de qualité. A mon avis, ton problème de saccade est réglé. Là je viens de commander des filtres ND, je devrais les recevoir dans 2 semaines, je me réjouis de tester !
      Bonne continuation, Eric

  31. bonjour Grégory et bonjour à tous.
    Moi aussi je suis novice et je viens de recevoir mon mavic pro mais je rencontre un soucis sur mon retour video de mon iphone 6.
    il y a une trop forte luminosité quand je vole à l’extérieur même si je suis dos au soleil. j’ai appliqué différents réglages et toujours pareil.ce qu’on voit en retour sur l’iphone c’est ce qui sera sur le film non ?
    j’ai commandé des filtres nd4,8,16 et un cpl .que veut dire cpl ?
    quelle tablette ipad faut il utiliser avec ?
    merci pour toutes vos réponses et bravo pour ce blog.
    cordialement

    Répondre

  32. Salut Eric !!

    oui je pense que le problème est résolu encore quelques tests pour en être sur mais je suis confiant.

    Ca change radicalement avec les filtres. Bonne continuation à toi aussi et merci pour tes pistes 😉

    Répondre

  33. Une question me vient !!
    On est d’accord les filtres ND peuvent s’utiliser avec le réglage iso 100 ?
    ça va pas faire trop sombre du coup ?
    Merci !

    Répondre

  34. Salut et merci pour cet article. Je viens de recevoir recemment mon Mavic Pro et je trouve que mon image n’est pas parfaitement de niveau. Je pense avoir fait les réglages nécessaires et pourtant le probleme persiste. Avez vous des idées?

    Répondre

    1. Salut Matt, il faut calibrer ton compas pour que ton image soit bien droite. Il se peut toutefois que l’image soit légèrement inclinée selon les conditions de vol ou de ton calibrage, mais ça se corrige aisément au montage.

    2. Je n’ai pas le mavic sous la main mais une fonction de DJI go permet de calibrer la nacelle en posant le mavic sur une surface horizontale et en corrigeant le niveau l’image produite avec cet outil.
      C’est facile à faire en posant l’appareil sur une table et en cadrant une ligne horizontale (le bord supérieur d’un fenêtre par exemple), il suffit de faire se superposer à l’écran la ligne de référence de l’appli et le haut de la fenêtre.

  35. Bonjour Grégory, en effet j’ai pu corriger ça au montage. J’ai une différence de niveau comprise entre 0.5 et 2 degrés. C’est pas énorme. J’avais fait la manip de calibration du compas avant chaque vol. Peut être que je suis trop exigent à ce niveau (c’est le cas de le dire) 😀

    Répondre

    1. Je suis pareil, je calibre le compas avant chaque vol 🙂 Mais il m’arrive parfois d’avoir un peu de gite sur l’horizon, ce que je compense en général par la suite au montage.

  36. Bonjour
    Merci pour ton travail et pour les différents réglages du drone.
    J’ai une ou deux interrogations, la première lors de la première utilisation,
    je suis rester limiter en vol à 30 m de distance , je pensais que cela été dut
    au mode  » beginner  » mais si j’ai bien compris la réception GPS peut également joué sur cette limitation de vol ?
    Autres question , je suis sous Androïde et je ne peut pas mettre
    l’appli GJI GO 4 , je dois avoir un Iphone pour cela ou une mis à jours est prévue ?
    Encore merci pour ton travail et pour tes réponses.
    Gregos

    Répondre

    1. Bonjour, effectivement, le mode beginner te bride en distance de vol, mais on peut le désactiver et également régler les distances et altitudes maxi. Le GPS ne bloque pas la distance, car en général, le mode opti prends le relais et te guide.
      Pour l’application Dji GO 4, je ne sais pas… Peut-être que ton smartphone n’est pas compatible, je te propose de te rapprocher du support de Dji.

    2. Bonjour Gregos,
      J’ai un Samsung Galaxy S7 qui tourne sous Android, aucun problème avec l’appli DJI GO 4.
      Essaie de désinstaller puis réinstaller.

    3. Merci à tous les deux pour vos réponses , je vais essayer de prendre mon temps la prochaines fois pour régler ça , j’étais trop impatient de le faire voler !
      Eric , tu as l »appli en Fr sur le samsung S7 , je suis sur le 6 . Je vais suivre ton conseil en le désinstallant et le réinstallant et au pire j’envoie un mail chez Dji .
      Encore merci à tous les deux et bon vol 😉

    4. Ah OK… alors effectivement, je l’ai en anglais. Je ne pense pas que ça existe en français.

    5. Désolé je me suis aperçus que je n’avais pas fini ma phrase pour Dji Go 4
      je n’arrive pas a le mettre en Français , sinon elle tourne correctement !

    6. Merci Eric , j’espère que ce sera rectifié , quand même !!

  37. Bonjour , déjà merci pour le tutoriel bien utile surtout pour un débutant avec les drones.
    J’ai une petite question par rapport a l’utilisation de programme pour la retouche vidéos , voila je fait du VTT , et j’utilise une gopro 4black , donc quel programme utiliserais tu pour faire une compo entre Gopro et Mavic pro ?
    Merci

    Répondre

    1. Bonjour Pascal, n’importe quel logiciel de montage, gratuit ou payant est capable d’exploiter les rushes de n’importe quel appareil. Même GoPro Studio (gratuit) serait capable de monter les fichiers du Mavic.

    2. Un grand merci pour ta réponse rapide, je vais essayer à vécu Sony vegas et gopro studio, il faudra juste que je désactive le protune sur go pro .
      A bientôt

  38. Malheureusement DJI n’a pas encore sorti l’appli en français pour androïd …

    Répondre

  39. Bonjour,

    Ayant récemment reçu mon Mavic Pro (ENFIN) je me posais une question, la limite maximale fixé en altitude et en distance dans l’application DJI GO 4 est elle fonctionnelle ?
    Ma question est la suivante, puis je aller plus loin en terme de distance ou bien va il se bloquer automatiquement à 500m comme indiqué dans l’application? (Le seuil étant fixé de 20m jusqu’à 500m)

    J’ai déjà pris connaissance des normes et des législations ça je suis au courant mais entre nous survoler la mer ne tuera personne !!

    Merci pour vos réponses 🙂

    Répondre

    1. Les limites fixées dans l’application DjiGO bloquent ton drone. Si tu mets 50m max en altitude, il sera bridé à cette hauteur. Techniquement, il peut aller très haut et très loin, mais la législation t’empêchera d’aller plus haut que 150m, même au dessus de l’eau (Au dessus de 150m, c’est le plafond bas destinés aux avions pour info).
      Regardes l’application Mach7 Drone (Web et Android) pour savoir ce que tu as le droit de faire à chaque endroit.

  40. Bonjour et bravo pour ce tuto bien pratique, j’ai plusieurs questions sur les filtres :
    1- que penses tu des filtres ND de la marque TACO ? http://taco-rc.com/mavic-accessories/?sort=featured&page=2
    2 – vaut il mieux privilégier un filtre ND classique ou un filtre ND polarisé ?
    3 – y a y-il un intérêt à avoir un filtre polarisé et un filtre UV ?

    Merci d’avance pour tes réponses.

    Répondre

    1. Bonjour Bruno,
      1 – Je n’ai pas d’avis sur la marque TACO, je la découvre juste. Au premier coup d’œil, cela semble pas mal, mais je ne pourrais pas te donner un avis expert.
      2 – Un ND polarisé te permettra un meilleur traitement des reflet (sur l’eau par exemple) et des contrastes et couleurs plus appuyées par rapport à un ND classique. Je ne suis pas un grand utilisateur de filtre pola, mais pourquoi pas !
      3 – Non, il faut vraiment privilégier les filtres ND avant tout.

  41. Bon moi je ne vois pas l’intérêt de prendre des photos en mode RAW DNG

    1 – ça prends une place de dingue par photo …
    2 – C’est quoi cette résolution de 960*540 ?

    – Question sur le Shutter :
    Il est recommandé d’appliquer la formule : Shutter speed = *2 frame rate
    Si film à 30 fps alors shutter 1/60

    ça fait quoi si le shutter est réglé à moins de 1/60 ? Exemple : 1/50
    Est ce qu’il ne faut pas dépassé 1/60 c’est ça ? On peut donc descendre, l’image sera plus fluide ?

    Répondre

    1. Le RAW est un fichier brut, donc forcément qu’il est plus lourd qu’un jpeg qui lui est déjà compressé. L’intérêt du RAW, c’est d’avoir une souplesse au post-traitement et une retouche non-destructive. Je n’ai pas de résolution de 960, je pense que c’est ton aperçu qui a cette résolution. As-tu essayé de l’ouvrir dans un logiciel dédié au RAW comme Photoshop ou Lightroom ?

      Quant à ta question sur le shutter, ta formule est bonne, c’est ce qu’il faut retenir. 1/50, c’est pour le 24/25 images/secondes. En soit, ta vidéo ne sera pas moche si tu utilise une vitesse plus élevée, mais en essayant de toujours avoir cette formule en tête, tu auras un rendu plus naturel, proche de la vision de l’œil humain.

  42. Bonjour,

    Bravo car cet article est le meilleur que j’ai pu trouver sur le web ! 🙂

    Nouvel acquéreur du Mavic Pro,
    Je galère car malgrès toutes les fonctions activées, mon drone ne s’arrête pas lorsqu’il y a un obstacle. Idem lorsqu’une personne s’avance vers le drone, il ne recule pas malgres avoir activé la fonction.
    Pourriez vous s’il vous plaît m’aider ?
    Merci d’avance.

    Répondre

    1. Bonjour,

      Merci beaucoup pour ce gentil commentaire.
      Si tu es bien sûr d’avoir tout activé, peut-être que ton Mavic a à défaut ? Je pense que le plus simple est de se rapprocher du support Dji pour diagnostiquer finement ton problème et envisager un retour si cela est nécessaire.

  43. Merci Grégory pour ta réponse mais je ne comprends pas que le mode RAW soit plus qualitatif que le JPEG sur mon drône en tous cas !
    Désolé de te relancer mais le choix de la résolution des photos n’est pas paramétrable si ? Ou alors je ne le vois pas.

    Quand je prends une photo en RAW, la résolution est moins bonne, suffit de l’ouvrir avec l’aperçu des photos sous windows et de regarder les détails et j’ai une résolution de l’ordre de 960 * … ce qui est nul pour ma part. En JPEG je n’ai pas ce problème, c’est du 4000*2250. Je ne vois pas où régler la résolution. Il y a peut-être un réglage ou une fonctionnalité que je n’ai pas cochée ? Fais un test et dis moi quelle est la résolution de ta photo prise en RAW stp ! 😉

    Répondre

  44. De mémoire c’est du 4000×3000. Indiscutable que le RAW soit de meilleure qualité. D’ailleurs personne ne prend de photos en .jpg si on veut travailler ses clichés. RAW veut dire BRUT en Anglais. Avec Camera Raw (photoshop) ou Lightroom on peut développer ses photos avec de grandes possibilités de traitement de l’image alors que les JPG beurk….
    Franchement oublie le JPG et shoote uniquement en RAW. Je ne comprends pas ton histoire de résolutions en 960…Déjà ta résolution 4000×2250 c’est du 16/9 et pas du 4/3. Pourquoi choisir ce format sachant que l’image est rognée en haut et en bas par rapport au 16/9 ?

    Surement que tu n’as aucun programme pour ouvrir du RAW et à mon sens l’aperçu windows ne permet pas d’ouvrir du RAW et te sort des infos erronées sur tes photos.

    Lightroom coute 12€/mois franchement c’est pas énorme. Que ce soit en photo ou en vidéo c’est vraiment dommage de ne pas faire de post-traitement et de devoir faire avec les rendus du Mavic et ses filtres. C’est vraiment pas flatteur. Enfin bon à toi de voir !

    Répondre

    1. Pas mieux !
      C’est vraiment dommage de ne pas exploiter la puissance et la richesse d’un RAW, surtout après avoir investi dans un Mavic. Je partage effectivement mes images en jpg, mais c’est un export du RAW, une fois traité dans Lightroom ! Pour la résolution, on est sur un 4/3 natif, à 4000px !
      Je sais que ça passe en 16/9 quand on utilise les modes intelligents tels que le Follow Me, est-ce que tu shootes dans ces modes ?

  45. Hey les gars détendez vous j’essaie juste de comprendre …
    Je sais que le mode RAW est sans déperdition merci …
    Mais quand je « shoot » avec, ça me sort une photo minable allez comprendre ??!! Où est ce fichu réglage de résolution, dites moi vous faites comment ?!!

    Pour ma résolution 4000*2250 vous faites comment pour avoir du 4000*3000 ? J’ai testé avec le réglage mode vidéo en 4k 3840*2160 et 2.7k 2720*1530 mais les photos sont toujours en 4000*2250 en JPEG …
    En RAW je desespère …. je sors que du 960*540 et la photo pèse 17 mo … super …

    Sinon il y a un paramètrage « Auto Sync HD photo » il est activé, faut il le désactiver ? « Peak Focus Threshold » peut être ?

    Répondre

  46. Bon j’ai trouvé pour avoir du 4000*3000 faut être en mode 4/3.
    C’est mieux que le mode 16/9 aujourd’hui ?
    Résultat en 4/3 les photos plein écran sur mon écran full HD ne sont pas plein format, logique mais bon

    Pour le RAW je cherche toujours …

    Répondre

  47. Et pourtant tu as plus « d’image » sur un 4/3. Aujourd’hui nos écrans ne sont plus en 4/3 alors on à tendance à préférer le 16/9 mais quand tu mets un plein écran sur un 4/3 tu as en fait la totalité de l’image captée par le capteur.
    Un 16/9 c’est comme si tu grossissais ton 4/3 pour les cotés soient aux bords de l’écran. En fait tu perds une partie de l’image en haut et en bas…Je ne sais si c’est très clair ^^
    Perso je reste toujours en 4/3, au pire je rogne si je veux du 16/9

    Ensuite j’ai l’impression que tu te mélanges entre les réglages vidéo et photo. Le format d’image tu le choisis exactement là où tu modifies tes paramètres de fréquence et résolution vidéo sauf qu’il faut switcher sur l’icône de l’appareil photo d’abord…Et là tu trouveras les différents formats Jpg/Raw ou Jpg+Raw, le type de prise (unique, rafale, HDR, Peaking, etc) et aussi le format 16/9 et 4/3…enfin tout quoi !

    Et pour conclure je te répète ce que j’ai écris plus haut.

    Pas de programme pour le Raw, tu ne pourras pas visualiser tes photos, d’où tes infos étranges de résolution etc.

    Alors ou tu gardes tes fichiers jpg et c’est dommage ou alors tu prends Photoshop ou Lightroom et là tu pourras visualiser mais SURTOUT exploiter tes fichiers.

    Après personne te forces si tu ne veux pas de Raw reste au Jpg. Simplement je pense que tu perds du temps à chercher des réponses ailleurs que celles données ici. Tu n’essayes pas d’ouvrir des fichiers .rar avec Word ou Excel ? Là c’est pareil !! il te faut le logiciel qui gère ce format ! 😉

    Répondre

  48. Ok Michael, je vais faire le test avec Photoshop ou Adobe Lightroom.

    Par contre, non, je ne me trompe pas dans les menus mais comme j’ai dis le Mavic shoot tout le temps à la même résolution sauf choix 4/3 ou 16/9.
    Seul le paramétrage vidéo (dans le menu associé évidemment) permet de changer la résolution.
    Je cherchais juste à changer ma résolution photo dans le menu « vidéo » au cas ou et qui n’existe pas dans le menu « photo » …. C’est dommage

    Donc pour info la résolution « 960 * 720 » est affichée dans les « informations sur le fichier » dans windows 10 (clic droit sur ma photo une fois ouverte). Je vais donc ouvrir cette même photo avec « Lightroom » ou Photoshop pour voir quelle résolution il m’affiche.

    Merci … je vous tiens au courant.

    Répondre

  49. Je reviens donc après mon test !
    J’aime quand même aller jusqu’au bout de mon raisonnement.
    Effectivement Lightroom installé, ma photo chargée dans le « catalogue ».
    Je ne maîtrise pas totalement le logiciel mais j’ai pu « exporter » ma photo au format DNG en la retravaillant un peu et quand je la visionne sius windows ma résolution est de 3992*2992 et la taille est passée de 23 Mo à 14 Mo. Cela me paraît Ok j’ai retrouvé une résolution d’origine est ce la bonne procédure ? S’il faut faire cela pour chaque photo RAW prise avec le Mavic je veux bien mais j’ai du boulot/

    Répondre

  50. Quand tu as importé ta photo dans Lr tu vas dans « développement » et tu auras accès à pléthore de réglages (c’est l’intérêt du Raw). Tu pourras faire ta balance des blancs, exposer ta photo comme tu veux, la contraster, la saturer, ajouter de la netteté, de la clarté et plein de choses que tu ne peux faire qu’avec un format Raw et surtout plein de choses qui vont te permettre de « créer TA photo. Tu verras qu’en touchant à tous ces paramètres tout ce que cela permet de faire.

    Si vraiment tu ne veux pas faire de traitement alors prends tes photos en Jpg. Aucun intérêt de te servir de Lightroom simplement pour convertir tes Raw en Jpg sans traitement.

    Si maintenant t’es curieux et que tu t’y intéresses ça peut devenir vite addictif 😉

    Répondre

  51. Merci Michael oui c’est top ce logiciel !!! Là je m’y retrouves effectivement les photos sont bien plus nettes et pas de phénomène d’escalier de pixels sur les contours.

    Donc toi tu retouches chaque photo de ton Mavic une par une et tu les exportes une par une ou tu peux faire un traitement en masse histoire de gagner du temps ?

    J’ai régler le format de prise de vue en 4/3 mais si je veux diffuser mes photos sur ma télé 16/9 ou dans un film (après retouche), on est d’accord j’aurais des barres noires de chaque côté la photo ne prendra pas tout l’écran. Tu fais comment pour cela ? Tu peux convertir une photo 4/3 en 16/9 dans LR avant de les post traiter dans le soft vidéo ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *