Comment et pourquoi créer son premier blog ?

C’est une question que l’on me pose de plus en plus régulièrement et très récemment, on m’a même demandé si je ne pouvais pas écrire un billet sur le sujet… Pourquoi pas ?
J’annonce de suite, ce billet n’a pas pour vocation d’être LA référence, c’est plutôt mon point de vue personnel, basé sur ma propre expérience de blogueur. Donc si vous voulez vous lancer dans le monde du blogging, voici quelques conseils et retours d’expérience sur mes 9 ans de pratique.

© Grégory Mignard.com

J’ai commencé à bloguer en 2005, tout d’abord pour partager ma vie de kitesurfeur expatrié dans les Antilles, puis petit à petit, je me suis aperçu que j’adorais écrire, raconter quelques histoires et partager certaines de mes tribulations.
J’ai eu plusieurs blogs, jusqu’à 4 en simultané, mais Santadenn est finalement le blog de la maturité, celui qui dure depuis 5 ans maintenant et qui, je l’espère, va encore m’accompagner pendant un petit bout de chemin.

Pourquoi bloguer ?

C’est la première question à se poser. Si c’est juste pour avoir un blog, passez votre chemin.
Maintenant, si vous avez vraiment la volonté d’écrire, il faut se poser la question suivante : « blog spécialisé ou blog personnel ?  ». Là encore, tout dépend de ce que vous souhaitez partager.

Personnellement, j’ai eu les deux. Et pour être honnête, je prends plus de plaisir avec un blog personnel qui m’offre plus de libertés. Encore faut-il avoir des choses à raconter ! Ici, je ne me prends pas la tête, je partage certaines de mes expériences de photographe un peu geek passionné par les sports de glisse.
Si vous souhaitez bloguer sur un thème précis, il faudra se fixer une ligne éditoriale et s’y tenir pour éviter de perdre ses lecteurs. Et si vous souhaitez partir un blog traitant un minimum d’actualités, peu importe le domaine, il faudra savoir être réactif et écrire rapidement et souvent pour espérer se faire une place.
J’ai déjà blogué de l’actualité, je trouve ça fatigant et usant, avec une impression de tourner en rond jusqu’à un certain écœurement. Finalement, le blog personnel reste un plaisir et non une contrainte !

Quelle plate-forme de blog adopter ?

Service en ligne ou auto hébergée ?

Une question de plus à se poser. Je ne pourrais pas répondre à votre place, les deux solutions ont leurs avantages et inconvénients, c’est à chacun de choisir en fonction de ses besoins. Voici tout de même une liste de solutions que j’ai testées ou que j’ai regardé de près et qui méritent d’être utilisées :

  • WordPress.com : Une référence en matière de blog. Service en ligne gratuit (achats internes de thèmes et plug-ins) de qualité, simple à utiliser et très puissant. Par défaut, l’adresse est du type monblog.wordpress.com, mais il est également possible d’utiliser son propre nom de domaine. Idéal pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête avec la partie technique du blog.
  • WordPress.org : Exactement le même produit que cité précédemment, sauf que cette fois-ci, vous hébergez vous-même WordPress. C’est la solution que j’adopte pour ce blog, les bases restent relativement simples et les possibilités d’intégration et de manipulations sont plus poussées qu’avec la solution en ligne de WordPress.com. C’est la solution la plus adoptée dans le monde du blogging.
  • Tumblr : Tumblr, c’est à mi-chemin entre réseau social et plateforme de blog. C’est très intuitif, très simple et le Markdown est même à l’honneur. L’adresse par défaut est monblog.tumblr.com, mais il est également possible d’utiliser son nom de domaine. La plateforme est gratuite, c’est ce que j’utilise pour mon portfolio avec un domaine personnalisé et une petite heure dans le code pour personnaliser mon site. Je le conseillerais pour le blogueur visuel ou le diffuseur de médias.
  • Blogger : Plateforme gratuite du géant Google. J’ai utilisé l’outil à une époque de Santadenn, c’est plutôt bien foutu, fiable, la puissante de Google est là ! Pour les allergiques de Google, passez votre chemin, pour les autres, c’est une très bonne solution qui ne demande pas de connaissance pour se lancer dans un premier blog. L’adresse sera du style monblog.blogspot.com, mais encore une fois, il est possible d’utiliser son propre nom de domaine.
  • Medium : C’est également un mix entre réseau social et plateforme de blog. Très en vogue, c’est une plateforme gratuite et minimaliste qui se focalise avant tout sur le plaisir d’écrire.
  • Calepin.co : Une solution minimaliste, mais exotique, pour les amoureux de Dropbox et du Markdown. La place est à l’écriture, il suffit juste de savoir gérer ses fichiers texte.

Bien entendu, il existe bien d’autres solutions, trop pour toutes les lister, mais je pense que Google pourra vous aider à en trouver d’autres !

Comment bloguer ?

Beaucoup de blogueurs en herbe se retrouvent coincés devant leur page blanche (ou leur écran vide), à ne pas trop savoir quoi raconter ni comment. Beaucoup n’osent pas se lancer.
Et pourtant, le secret pour se sentir à l’aise, c’est de pratiquer encore et encore ! C’est un entrainement comme un autre, plus on écrit, plus il est facile d’écrire ! Après, il n’y a pas de « technique » pour bloguer, pas de solution miracle, il faut se faire sa propre expérience et s’organiser un workflow.

Voici comment je procède, depuis l’idée d’un article à sa publication :

  1. Une idée d’article me traverse l’esprit, je créer un fichier texte portant le nom de mon article. Si j’ai du temps devant moi et si je suis inspiré, je me lance dans sa rédaction. Sinon, j’y reviens plus tard ou en plusieurs fois pour l’alimenter et le mettre en forme. Pour cela, je travaille toujours mes textes hors ligne avec Byword dans le langage Markdown. Travailler hors ligne permet de travailler sans internet et d’avoir une copie de ses textes ailleurs que sur son blog (pensez à sauvegarder régulièrement vos données).
  2. Quand ce texte me convient, j’y ajoute des visuels si besoin pour l’illustrer et je le passe dans Antidote pour vérifier et corriger mes erreurs.
  3. Une dernière petite relecture de l’ensemble pour voir si tout me convient et parait clair.
  4. J’exporte enfin l’article en HTML pour le publier dans WordPress.
  5. Publication de l’article et partage sur les réseaux sociaux !

© Grégory Mignard.com

Voici donc ma petite recette pour publier un article ! Elle n’a pas vocation d’être une référence, c’est MA référence, c’est une méthode qui fonctionne et qui ME convient.

Quel budget pour bloguer ?

Il semblerait que certains blogueurs aient besoin de récolter quelques milliers d’euros avec un crowdfunding pour se mettre à écrire. Et pourtant, écrire ne coute rien à part un peu de son temps. Bon, c’est sûr que je pars du principe que tout le monde a un terminal informatique à sa disposition. Et encore, pas besoin d’avoir une machine de guerre pour traiter des fichiers texte et utiliser un navigateur internet !
Comme on a pu le voir, il est possible de bloguer gratuitement si on utilise une plateforme gratuite. En revanche, si on veut son nom de domaine et un hébergement, il faudra passer à la caisse. Mais les prix restent raisonnables et peuvent varier selon vos besoins.
En partant du constat que tout le monde à un ordinateur à sa disposition, je vais détailler les frais réalisés pour ce blog :

  • Hébergement + nom(s) de domaine : 96 €/an (parce que je possède plusieurs noms de domaine et que mon pack hébergement est un peu plus musclé que la moyenne. J’ai pour habitude de dire qu’un pack classique avec un nom de domaine coute en moyenne 35 €/an).
  • Logiciels : Bien que l’on n’a pas vraiment besoin de logiciels pour bloguer et que l’on peut en trouver gratuitement, j’ai quand même investi dans 4 logiciels qui me servent essentiellement pour le blog. Byword (8,99 €), pour écrire mes billets en markdown et les sauvegarder en local, Pixelmator (13,99 €) pour tous mes besoins graphiques, Transmit (29,99 €), un excellent client FTP et enfin, l’excellent Antidote (120 €) pour corriger l’essentiel de mes erreurs, bien qu’il arrive que quelques coquilles se glissent dans mes articles !
  • Du temps : Ne dit-on pas que le temps c’est de l’argent ? Ici, ce n’est pas le cas, mais c’est vrai que le temps est une donnée très importante dans la tenue d’un blog. Il faut du temps pour faire les choses bien. J’arrive à m’organiser et faire en sorte de ne pas passer pas ma vie sur ce blog, il faut que ça reste un plaisir et une volonté avant tout.

Voilà pour moi, c’est tout ce que j’ai comme frais liés au blog. En dehors de l’hébergement et des noms de domaines qui sont à payer chaque année, ça ne me coute rien. Et puis après tout, personne ne m’oblige à tenir un blog, je le fais par plaisir tout comme je pratique le kitesurf ou la photographie, personne n’est là pour financer mes loisirs, je ne vois pas pourquoi je demanderais quoi que ce soit pour tenir ce blog.

© Grégory Mignard.com

À vous de jouer !

Donc vous l’aurez compris, bloguer est accessible à tous, il s’agit avant tout d’une volonté personnelle, je pense qu’il faut se poser les bonnes questions avant de commencer quoi que ce soit.
Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez vous y mettre, je ne peux que vous y encourager et vous souhaiter de vous éclater dans la tenue de votre blog. Si vous avez des questions auxquelles je n’ai pas répondu à travers ce billet, je me ferais un plaisir d’y répondre à travers les commentaires !