Comment et pourquoi créer son premier blog ?

C’est une question que l’on me pose de plus en plus régulièrement et très récemment, on m’a même demandé si je ne pouvais pas écrire un billet sur le sujet… Pourquoi pas ?
J’annonce de suite, ce billet n’a pas pour vocation d’être LA référence, c’est plutôt mon point de vue personnel, basé sur ma propre expérience de blogueur. Donc si vous voulez vous lancer dans le monde du blogging, voici quelques conseils et retours d’expérience sur mes 9 ans de pratique.

© Grégory Mignard.com

J’ai commencé à bloguer en 2005, tout d’abord pour partager ma vie de kitesurfeur expatrié dans les Antilles, puis petit à petit, je me suis aperçu que j’adorais écrire, raconter quelques histoires et partager certaines de mes tribulations.
J’ai eu plusieurs blogs, jusqu’à 4 en simultané, mais Santadenn est finalement le blog de la maturité, celui qui dure depuis 5 ans maintenant et qui, je l’espère, va encore m’accompagner pendant un petit bout de chemin.

Pourquoi bloguer ?

C’est la première question à se poser. Si c’est juste pour avoir un blog, passez votre chemin.
Maintenant, si vous avez vraiment la volonté d’écrire, il faut se poser la question suivante : « blog spécialisé ou blog personnel ?  ». Là encore, tout dépend de ce que vous souhaitez partager.

Personnellement, j’ai eu les deux. Et pour être honnête, je prends plus de plaisir avec un blog personnel qui m’offre plus de libertés. Encore faut-il avoir des choses à raconter ! Ici, je ne me prends pas la tête, je partage certaines de mes expériences de photographe un peu geek passionné par les sports de glisse.
Si vous souhaitez bloguer sur un thème précis, il faudra se fixer une ligne éditoriale et s’y tenir pour éviter de perdre ses lecteurs. Et si vous souhaitez partir un blog traitant un minimum d’actualités, peu importe le domaine, il faudra savoir être réactif et écrire rapidement et souvent pour espérer se faire une place.
J’ai déjà blogué de l’actualité, je trouve ça fatigant et usant, avec une impression de tourner en rond jusqu’à un certain écœurement. Finalement, le blog personnel reste un plaisir et non une contrainte !

Quelle plate-forme de blog adopter ?

Service en ligne ou auto hébergée ?

Une question de plus à se poser. Je ne pourrais pas répondre à votre place, les deux solutions ont leurs avantages et inconvénients, c’est à chacun de choisir en fonction de ses besoins. Voici tout de même une liste de solutions que j’ai testées ou que j’ai regardé de près et qui méritent d’être utilisées :

  • WordPress.com : Une référence en matière de blog. Service en ligne gratuit (achats internes de thèmes et plug-ins) de qualité, simple à utiliser et très puissant. Par défaut, l’adresse est du type monblog.wordpress.com, mais il est également possible d’utiliser son propre nom de domaine. Idéal pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête avec la partie technique du blog.
  • WordPress.org : Exactement le même produit que cité précédemment, sauf que cette fois-ci, vous hébergez vous-même WordPress. C’est la solution que j’adopte pour ce blog, les bases restent relativement simples et les possibilités d’intégration et de manipulations sont plus poussées qu’avec la solution en ligne de WordPress.com. C’est la solution la plus adoptée dans le monde du blogging.
  • Tumblr : Tumblr, c’est à mi-chemin entre réseau social et plateforme de blog. C’est très intuitif, très simple et le Markdown est même à l’honneur. L’adresse par défaut est monblog.tumblr.com, mais il est également possible d’utiliser son nom de domaine. La plateforme est gratuite, c’est ce que j’utilise pour mon portfolio avec un domaine personnalisé et une petite heure dans le code pour personnaliser mon site. Je le conseillerais pour le blogueur visuel ou le diffuseur de médias.
  • Blogger : Plateforme gratuite du géant Google. J’ai utilisé l’outil à une époque de Santadenn, c’est plutôt bien foutu, fiable, la puissante de Google est là ! Pour les allergiques de Google, passez votre chemin, pour les autres, c’est une très bonne solution qui ne demande pas de connaissance pour se lancer dans un premier blog. L’adresse sera du style monblog.blogspot.com, mais encore une fois, il est possible d’utiliser son propre nom de domaine.
  • Medium : C’est également un mix entre réseau social et plateforme de blog. Très en vogue, c’est une plateforme gratuite et minimaliste qui se focalise avant tout sur le plaisir d’écrire.
  • Calepin.co : Une solution minimaliste, mais exotique, pour les amoureux de Dropbox et du Markdown. La place est à l’écriture, il suffit juste de savoir gérer ses fichiers texte.

Bien entendu, il existe bien d’autres solutions, trop pour toutes les lister, mais je pense que Google pourra vous aider à en trouver d’autres !

Comment bloguer ?

Beaucoup de blogueurs en herbe se retrouvent coincés devant leur page blanche (ou leur écran vide), à ne pas trop savoir quoi raconter ni comment. Beaucoup n’osent pas se lancer.
Et pourtant, le secret pour se sentir à l’aise, c’est de pratiquer encore et encore ! C’est un entrainement comme un autre, plus on écrit, plus il est facile d’écrire ! Après, il n’y a pas de « technique » pour bloguer, pas de solution miracle, il faut se faire sa propre expérience et s’organiser un workflow.

Voici comment je procède, depuis l’idée d’un article à sa publication :

  1. Une idée d’article me traverse l’esprit, je créer un fichier texte portant le nom de mon article. Si j’ai du temps devant moi et si je suis inspiré, je me lance dans sa rédaction. Sinon, j’y reviens plus tard ou en plusieurs fois pour l’alimenter et le mettre en forme. Pour cela, je travaille toujours mes textes hors ligne avec Byword dans le langage Markdown. Travailler hors ligne permet de travailler sans internet et d’avoir une copie de ses textes ailleurs que sur son blog (pensez à sauvegarder régulièrement vos données).
  2. Quand ce texte me convient, j’y ajoute des visuels si besoin pour l’illustrer et je le passe dans Antidote pour vérifier et corriger mes erreurs.
  3. Une dernière petite relecture de l’ensemble pour voir si tout me convient et parait clair.
  4. J’exporte enfin l’article en HTML pour le publier dans WordPress.
  5. Publication de l’article et partage sur les réseaux sociaux !

© Grégory Mignard.com

Voici donc ma petite recette pour publier un article ! Elle n’a pas vocation d’être une référence, c’est MA référence, c’est une méthode qui fonctionne et qui ME convient.

Quel budget pour bloguer ?

Il semblerait que certains blogueurs aient besoin de récolter quelques milliers d’euros avec un crowdfunding pour se mettre à écrire. Et pourtant, écrire ne coute rien à part un peu de son temps. Bon, c’est sûr que je pars du principe que tout le monde a un terminal informatique à sa disposition. Et encore, pas besoin d’avoir une machine de guerre pour traiter des fichiers texte et utiliser un navigateur internet !
Comme on a pu le voir, il est possible de bloguer gratuitement si on utilise une plateforme gratuite. En revanche, si on veut son nom de domaine et un hébergement, il faudra passer à la caisse. Mais les prix restent raisonnables et peuvent varier selon vos besoins.
En partant du constat que tout le monde à un ordinateur à sa disposition, je vais détailler les frais réalisés pour ce blog :

  • Hébergement + nom(s) de domaine : 96 €/an (parce que je possède plusieurs noms de domaine et que mon pack hébergement est un peu plus musclé que la moyenne. J’ai pour habitude de dire qu’un pack classique avec un nom de domaine coute en moyenne 35 €/an).
  • Logiciels : Bien que l’on n’a pas vraiment besoin de logiciels pour bloguer et que l’on peut en trouver gratuitement, j’ai quand même investi dans 4 logiciels qui me servent essentiellement pour le blog. Byword (8,99 €), pour écrire mes billets en markdown et les sauvegarder en local, Pixelmator (13,99 €) pour tous mes besoins graphiques, Transmit (29,99 €), un excellent client FTP et enfin, l’excellent Antidote (120 €) pour corriger l’essentiel de mes erreurs, bien qu’il arrive que quelques coquilles se glissent dans mes articles !
  • Du temps : Ne dit-on pas que le temps c’est de l’argent ? Ici, ce n’est pas le cas, mais c’est vrai que le temps est une donnée très importante dans la tenue d’un blog. Il faut du temps pour faire les choses bien. J’arrive à m’organiser et faire en sorte de ne pas passer pas ma vie sur ce blog, il faut que ça reste un plaisir et une volonté avant tout.

Voilà pour moi, c’est tout ce que j’ai comme frais liés au blog. En dehors de l’hébergement et des noms de domaines qui sont à payer chaque année, ça ne me coute rien. Et puis après tout, personne ne m’oblige à tenir un blog, je le fais par plaisir tout comme je pratique le kitesurf ou la photographie, personne n’est là pour financer mes loisirs, je ne vois pas pourquoi je demanderais quoi que ce soit pour tenir ce blog.

© Grégory Mignard.com

À vous de jouer !

Donc vous l’aurez compris, bloguer est accessible à tous, il s’agit avant tout d’une volonté personnelle, je pense qu’il faut se poser les bonnes questions avant de commencer quoi que ce soit.
Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez vous y mettre, je ne peux que vous y encourager et vous souhaiter de vous éclater dans la tenue de votre blog. Si vous avez des questions auxquelles je n’ai pas répondu à travers ce billet, je me ferais un plaisir d’y répondre à travers les commentaires !

Voir tout

30 Comments

  1. J’ai eu la même réflexion que tu as dit concernant la ligne éditoriale à adopter. C’est vrai qu’un blog spécialisé est difficile à monter et très vite fatiguant si on n’a pas assez de temps. Se faire une place dans la jungle du web n’est pas évidente non plus. Au final j’ai mis 8 mois à comprendre que je voulais écrire pour mon plaisir, non pas sous la contrainte, et avoir un blog personnel ! Je te rejoins également sur le fait qu’il faut pratiquer encore et encore pour améliorer la qualité de ses billets.
    En revanche je n’ai pas encore de Workflow digne de ce nom… Je fais tout via l’éditeur de texte WordPress et je devrais peut être songer à m’organiser mieux que ça et apprendre le Markdown… À méditer !

    Très bon billet en tout cas que je vais partager dans la minute qui suis !

    Répondre

    1. Pas besoin forcément d’un Workflow. Je l’ai découvert petit à petit, et je me suis rendu compte que je prenais plus de plaisir à écrire en quittant l’interface web pour me concentrer sur un éditeur de texte comme Byword, minimaliste en l’éloignant de certaines distractions visuelles !
      À toi de trouver ta solution 😉

  2. Perso, j’ai commencé à bloguer à la fin des années 90. Puis j’ai arrêté, repris, arrêté. Enfin bref, tu l’as très justement dit, il ne faut pas avoir un blog pour avoir un blog.

    J’ai eu plusieurs blog, il faut l’avouer et ce que j’en retiens, c’est que cela m’a permis de rencontrer plein de gens sympa.

    Mais ce qui m’a fait souvent arrêter, c’est le temps, et surtout le manque d’envie. Même si j’ai souvent des périodes, où j’ai envie de m’y remettre….. . Mais j’écris toujours.

    Excellent billet en tout cas.

    Répondre

    1. Je serais curieux de voir ce que tu pourrais nous raconter 😉
      Depuis presque 10 ans, il ne s’est pas écoulé un seul mois sans écrire un article ! C’est devenu une passion, qui complète à merveille mon activité photographique ou mes quelques sorties glisse ! Je ne pourrais plus m’en passer aujourd’hui ! J’espère continuer à me dégager un peu de temps pour bloquer !

  3. Très belle analyse du blogging, je suis entièrement d’accord avec toi sur le fait de pratiquer l’écriture encore et encore permet de se sentir à l’aise.

    J’ai aussi fait le choix d’un blog personnel après plusieurs tentatives qui ne m’ont pas convenu comme le blog d’actualités, et j’avoue que je prends du plaisir à partager ce que J’AIME et pas que des news sans aucune âme juste pour le buzz…

    En tout cas comme toujours, encore un bon billet digne de Santadenn. Merci !

    Répondre

    1. Tu as tout dit, l’essentiel est de se faire plaisir !

  4. Un beau billet qui résume justement les choses.
    J’ai commencé en 2004, j’ai dépassé aujourd’hui les 1500 billets… Je ne peux pas dire que j’ai une ligne éditoriale mais plutôt que j’ai la mienne. J’écris ce que j’ai envi de partager, quand j’en ressens le besoin…

    J’ai arrêté, recommencé, changé de blog, pour revenir sur celui-ci. Aucune envie de perdre finalement ce que j’avais créer.

    Il ne faut pas se forcer, ça doit rester un plaisir, du début à la fin et être d’abord un plaisir personnel.

    Merci pour ton billet !

    Répondre

    1. Tu résumes très bien.
      « Je ne peux pas dire que j’ai une ligne éditoriale mais plutôt que j’ai la mienne. »

      C’est également le cas ici, pour un média, je ne pourrais pas être très cohérent, mais là où je suis cohérent, c’est que ce blog me ressemble et reflète mon état d’esprit !
      Bonne continuation !

  5. Merci pour ce billet et tout ces conseils. Il tombe a point pour moi qui relance dans le blogging, après avoir tenu pendant 2 ans un blog étant plus a vocation « familiale ». Cette fois ci, après avoir testé l’interface WordPress.org et l’auto-hébergement sur mon ancien blog, je vais au plus simple avec le service en ligne wordpress.com. Je n’ai plus trop envie de me prendre la tète des heures avec cette la partie technique.
    On verra où cela mène, mais le plaisir est déjà là.

    Répondre

  6. Salut Greg,

    Je voulais te remercier pour cet article car il résume un peu ce que je vis en ce moment. En effet, je suis ton site, celui de Djisupertramp et celui de Paris-tu-paris depuis le début de l’année et je viens de me lancer moi même dans l’aventure.
    Je profite aussi de l’occasion pour me mettre à la photo et à la vidéo car je suis débutant et j’essaie de m’améliorer pour faire des trucs sympa pendant que je serais à l’étranger à partir de Septembre.

    Je voulais te dire que c’est super ce que tu fais et que c’est en partie grâce à ton travail que je me lance dans l’aventure à mon tour !
    Un grand merci et continue comme ça 🙂

    Répondre

    1. Merci à toi 🙂 Bonne continuation alors !

  7. Salut Greg,
    bravo pour ton blog que je visite très régulièrement et qui me donne envie de tester l’expérience Koken.
    Je maitrise peu de choses sur l’ensemble du sujet, mais j’ai compris qu’il fallait deja obtenir un hébergement.
    Tu sembles très satisfait de ta formule a 96€. Quel herbergeur utilises tu ?
    Merci par avance pour ton retour et continue comme ca 😉

    Répondre

    1. Salut, je suis chez 1&1 depuis 2006, je n’ai jamais eu de soucis avec eux. J’utilise la formule 1&1 Classique !

  8. Comme Jimmy, je pense que les blogs demandent du temps. Créer un blog n’est pas suffisant, il faut également préparer à l’avance des billets intéressants, des photos, des vidéos… Sinon on risque d’abandonner rapidement le projet.
    Sinon, en ce qui concerne les blogs professionnels, il est parfois plus facile à gérer, car peut traiter différentes thématiques liées à un métier.

    Répondre

  9. Merci Greg pour toutes tes conseils. Je pense aussi ouvrir un blog. L’écriture des articles Markdown en offline me séduit grandement. Merci.

    Répondre

    1. Je compte sur toi pour partager ton blog alors !

  10. Yes Greg ! 😉
    Moi c’est surtout tout ce qui concerne le développement, le référencement des sites, des outils gratuits (comme je l’ai fait concernant Chromium). Je vois que ça intéresse pas mal de gens. Et j’ai des trucs à dire ! ^^

    En tout cas, merci pour la beauté de ton blog tant sur la forme que le contenu.
    A+

    Répondre

    1. Je sais bien que tu as plein de trucs à dire 🙂 Et je serais le premier à te lire justement !

  11. C’est gentil! 😉 Merci! a+

    Répondre

  12. Je trouve ta méthode pour rédiger un article très intéressante c’est vrai que moi j’écris directement sur WordPress mais c’est dangereux… je n’ai aucune sauvegarde, il va falloir que je me penche sur la question !
    Merci pour ce partage !

    Marine

    Répondre

    1. Oui cette technique offre plusieurs avantages :
      – S’isoler pour rédiger et se passer de l’interface de WordPress
      – Pas besoin d’internet pour rédiger
      – Et surtout une sauvegarde hors ligne de mes articles !

  13. Quand vous dites que le prix d’un domaine et d’un hébergement est en moyenne de 35 euros par an, on peut trouver moins cher autour de 25 euros ou moins.

    Bref, super article. J’ai posté d’autres astuces peuvent être trouvées sur http://commentcreerunblog.fr

    Répondre

  14. Bonjour,

    Je viens de tomber sur ton article et je vois que tu utilise WordPress, peut-être pourrais-tu m’aider.
    En effet je commence tout juste mon blog et j’ai déjà souscrit à un nom de domaine et à l’hébergeur OVH.
    Je voudrais mettre donc en ligne mon blog, cependant, après avoir télécharger FileZilla, et charger les fichiers, « erreur de connexion à la base des données » est écrite sur l’url de mon site.
    As-tu une solution ?

    D’avance, merci

    Manon

    Répondre

    1. Bonjour, je ne suis pas un helpdesk et wordpress fournit toutes les documentations nécéssaires. Cherche donc du côté de ton config.php

  15. Salut Greg,

    Félicitations pour ton blog que je découvre tout juste !
    Super blog et cet article est au top 🙂

    Merci d’avoir partagé avec nous ta passion du blogging.
    Pour ma part, mon blog, que j’ai créé il y a bientôt un an m’a permis de faire de très belles rencontres avec des personnes partageant la même passion que moi : le Yoga !

    De plus, mon blog (qui est un blog pro) me permet aussi de me faire connaître au sein de la communauté Yoga, et beaucoup de mes élèves me découvrent par ce biais !

    Alors je suis comme toi, j’essaie d’encourager les personnes autour de moi à se lancer dans un blog… parce que c’est tellement gratifiant !

    Bon blogging à tous et à toutes,

    Claudia du blog yoga : http://www.yogapassion.fr
    « Vivez en toute sérénité »

    Répondre

  16. Bonsoir Grégory
    J’ai aimé la façon dont t’as exposé le problème du blog, c’est original et beaucoup personnifié, tu as pratiquement tout dis, tu devrai être fière de ton blog tu en ait le droit et le mérite.
    Je n’est pas de blog mais je compte beaucoup en avoir et j’espère seulement pour moi que ma passion pour écrire ne va pas s’émoussée en court de route.
    Cordialement

    Répondre

  17. Bonjour Grégory
    Je souhaiterais commencer mon premier blog et j’apprécie beaucoup tes commentaires sur le blogging.
    Cependant, j’hésite entre WP.com et WP.org. J’ai lu les avantages et les inconvénients des 2 formules. Malgré les inconvénients de WordPress.com (ceux qui m’ennuient le + sont la pub et seulement 3GO de stockage), je reste tout de même attirée par sa simplicité car je ne me sens moyennement capable de gérer tous les aspects techniques.
    Qu’en penses-tu ? est-ce une grave erreur de démarrer avec cette formule ? Je te remercie de me donner ton avis.

    Répondre

    1. Bonjour Agnès,
      J’ai envie de te dire que rien ne t’empêche de commencer par le .com puis ensuite par le .org. Maintenant, beaucoup d’hébergeurs proposent l’aide à l’installation de WordPress, aussi bien que les aspects techniques sont vraiment très accessibles.

  18. Merci pour les conseils. Je débute dans le blogging, n’y comprends pas (encore) grand chose alors tous les conseils et retours d’expérience sont bons à prendre!

    Répondre

  19. Bonjour, Greg.
    Tout d’abord j’adore tes cliches, ils sont tops; quant a tes articles c’est un bonheur de le lire.
    Je suis tombée sur celui ci, je ne sais d’ailleurs pas comment…mais cette article tombe a pic; je souhaite justement me lancer dans le blogging pour la mode, la deco, la photo aussi d’ailleurs.je voudrais allier les 2.
    D’ailleurs pourrais tu m’éclairer sur un truc, penses tu que l’on puisse en vivre et si oui comment cela se passe ?
    Cette monétisation du blog est tres abstraite pour moi.
    Peut être pourras tu m’éclairer ?
    Merci encore pour ces superbes photos, et par avance de ton retour.
    Bonne journée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *